Lancement du 1er baromètre des achats de classe C

Publié par le | Mis à jour le
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Lancement du 1er baromètre des achats de classe C

Véritable enjeu de compétitivité, la gestion des achats indirects, et notamment des achats de classe C, est souvent déstructurée au sein des entreprises. Ces dernières manquent de visibilité sur leurs propres données ainsi que celles de leur secteur d'activité et de ses leaders...

  • Imprimer

Un outil statistique unique sur le marché1


Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 79 % des entreprises n'ont pas encore de vision globale des dépenses liées à leurs achats indirects1. Pour adresser ce sujet, Manutan crée le premier baromètre des achats de classe C, avec pour objectif de dresser un état des lieux de leur gestion au sein des organisations françaises, par secteur d'activité.

Ce baromètre permet de mettre en lumière les forces et les faiblesses en matière de stratégie d'achats de classe C, en prenant en compte les spécificités du secteur d'activité. Les entreprises peuvent ainsi identifier les potentiels axes d'optimisation et avoir une idée précise du niveau de maturité de leurs pairs.

Cette première édition est dédiée au secteur de la construction, véritable thermomètre de l'économie française, qui représente aujourd'hui près de 8,6 milliards d'euros de dépenses en achats de classe C2.

Chaque trimestre, un nouveau secteur d'activité sera analysé. Les prochains baromètres devraient porter sur l'automobile, l'aéronautique, l'énergie, la pétrochimie, les services...

La méthodologie Savin'side® comme base d'analyse

Le baromètre des achats indirects s'appuie sur la méthode Savin'side® pour analyser l'ensemble des comportements d'achats des clients Grands Comptes de Manutan. L'échantillon couvre plus de 450 grandes entreprises françaises, plus de 20 000 commandes mensuelles et jusqu'à 150 000 produits de classe C.

Axée sur la réduction du coût total d'acquisition (TCO),la méthode Savin'side® permet aux entreprises d'optimiser leurs achats de classe C.Testée auprès des entreprises du CAC 40 et SBF 120,cette dernière identifie les coûts cachés3 et dresse un plan d'économies à travers six leviers de compétitivité :


1. La rationalisation des fournisseurs

2. L'optimisation produits

3. La digitalisation des transactions

4. L'optimisation de la logistique

5. Le déploiement de l'accord

6. Le pilotage de la qualité


- Téléchargez le baromètre des achats de classe C sur le secteur de la construction



1 Etude Sherpa HEC

2 Calculé à partir du chiffre d'affaires annuel indiqué par Le Moniteur dans son classement "Top 1000 du BTP"

3 Par opposition aux dépenses visibles, les coûts cachés désignent toutes les dépenses non visibles : couts adminitratifs, temps de recherche d'un produit, accueil d'une livraison"


Autres articles proposés