Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

[Billet d'humour] Matières premières : le retour de Pif le Chien

Publié par le - mis à jour à
[Billet d'humour] Matières premières : le retour de Pif le Chien
© Dron-foto.de

Il n'y a pas 36 applications des produits pétroliers : la mobilité, l'énergie et les matières plastiques. A ce rythme-là, même Pif le Chien devrait vite comprendre qu'il va se passer des choses intéressantes dans les matières plastiques.

Je m'abonne
  • Imprimer

Les plus de quarante ans connaissent tous le magazine de bande dessinée Pif Gadget, avec les aventures inénarrables du chien Pif et du chat Hercule... c'est notre madeleine de Proust à nous autres !

Oui, mais... pour ceux qui s'intéressent à l'économie et aux matières premières, PIF désigne bien autre chose. C'est aussi le nom de l'actionnaire de référence de la première société pétrolière du monde, dont l'introduction (très partielle) en bourse a permis de lever 25 milliards de dollars en échange de... quelques pourcents de son capital. Il faut dire que quand on détient près de 20% des réserves pétrolières de la planète Terre avec seulement 35 millions d'habitants, on peut se permettre de frimer un peu.

Eh oui, n'en déplaise au chat Hercule, PIF désigne dans le milieu des banques d'affaires le "Public Investment Fund", le fond souverain de de l'Arabie Saoudite. Il gère 3 fois rien : environ 430 milliards de dollars, à comparer avec le nain Blackrock qui en gère à peu près 40 fois moins, ou encore avec la première capitalisation du CAC 40, 10 fois inférieure. Et ça, ce n'est que pour un seul pays, car il y en a bien d'autres dans ce cas, dont le budget est ultra-dépendant des recettes pétrolières ou gazières : Dubaï (pour y faire son shopping avec Nabila, non mais allô !), l'Iran (qui a changé de président cet été dans l'indifférence générale en France), l'Algérie (où on ne sait toujours pas si son ex-président est mort ou pas), le Venezuela (co-fondateur de l'OPEP, pour ceux qui penseraient qu'il ne s'agit que du Moyen-Orient), le Qatar (pour les fans du PSG et des 40 millions d'euros par an de salaire de Lionel Messi) ...

Et maintenant qu'on a dit ça : imaginons qu'on ait décrété la transition énergétique... Qu'est-ce que le chien Pif et son comparse le chat Hercule vont bien pouvoir nous réserver ? Rien que de bonnes choses, bien sûr. On se doute bien qu'ils apprécient tous la plaisanterie, et qu'ils rêvent secrètement de se retrouver dans le même état économique où Lawrence d'Arabie les avait trouvés dans les années 50. Ils pourront relire, dans leur désert, "les 7 piliers de la sagesse", en position du lotus sous le cagnard ; c'est sûr, ils n'attendent que ça en regardant passer la Prius de Brad Pitt.

Il n'y a pas 36 applications des produits pétroliers : la mobilité, l'énergie et les matières plastiques. A ce rythme-là, même Pif le Chien devrait vite comprendre qu'il va se passer des choses intéressantes dans les matières plastiques. Pour les acheteurs de matières plastiques, ça va plutôt ressembler à l'histoire de Paf le chien : "le chien décide de traverser la route, et soudain une voiture passe... Et Paf, le chien !".

Par Firmin de Montalembert.... un directeur achats Groupe anonyme, qui dissimule généralement son espièglerie sous un masque de grand sérieux

Lire d'autres chroniques de Firmin (mais ce ne sont que des exemples, il y en a plein d'autres sur le site !):


Vaccinologie des achats

Ethique et toc

Car c'est notre projet (dans les achats)

Responsable, mais pas coupable

Recherche d'alternance en achats

Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ?

Dérapage au frein à main sur le circuit de signature

Thé, c'est eau?

Bien le bonjour d'oncle Deng

Ca y est, je relocalise !

Ma stratégie est plus grosse que la tienne

Les achats: un métier de Petits Princes sous thérapie ?

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande