Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

[Billet d'humour] Vaccinologie des achats

Publié par le - mis à jour à
[Billet d'humour] Vaccinologie des achats

Troisième phase de la médication (là, il ne faut plus lésiner) : pour éviter toute récidive, changer régulièrement les objectifs de la fonction pour la maintenir dans un état d'hébétude complet.

Je m'abonne
  • Imprimer

Pendant que les pro-vaccins crient à l'impératif sanitaire et que les antivax (car c'est ainsi qu'ils se nomment) invoquent les libertés individuelles : moi, Firmin, du fond de mon laboratoire secret, j'ai élaboré LA formule du vaccin anti-achats. Eh oui, il faut bien dire que nous autres acheteurs sommes souvent mal-aimés.

Le Professeur Firmin en a tiré la conclusion qui s'impose : les achats sont une maladie honteuse, dont il faut absolument guérir les entreprises. Et plutôt qu'un vaccin, il s'agit d'une médication progressive qui vous permettra de vous libérer de cette charge inutile que sont les achats.

Première phase de la médication : une première injection vigoureuse s'impose. Comme dans toute maladie incurable, il faut attaquer par la tête. Le mieux serait que, dans toutes les écoles où on forme nos futures élites (X, ENA, HEC, IEP et tant d'autres...), on ne leur inculque pendant plusieurs années strictement aucune notion de ce qu'est la fonction achats, et même pas à petite dose. Comme cela, ils seront bien préparés à n'y voir seulement qu'une source de coûts de fonctionnement, à réduire derechef. Et hop, voilà une première injection très facile ! On en rêvait, nos Grandes Ecoles l'ont fait.

Deuxième phase de la médication : expliquer que les achats sont une fonction de "spécialistes", à force de conférences, de cycles "spécialisés" (comme leur nom l'indique), de citations génialissimes ("eh oui, être acheteur, c'est un métier"), ou d'acronymes barbares exclusivement réservés aux initiés. Double avantage dans la manoeuvre : flatter l'égo des acheteurs, et empêcher toute porosité avec d'autres fonctions. C'est le principe de rendre un mouton heureux dans son enclos. Mais dans "mouton heureux", il y a "heureux", n'est-ce pas ? A l'époque, la même médication n'avait pas pu être appliquée à la chèvre de Monsieur Seguin, et elle s'en était sans doute vivement plainte auprès du loup...

Troisième phase (là, il ne faut plus lésiner) : pour éviter toute récidive, changer régulièrement les objectifs de la fonction pour la maintenir dans un état d'hébétude complet. "Comment ça, vous n'aviez pas vu venir la crise sanitaire" ? Zéro pointé ! "...Les matières premières ?" C'était pourtant simple... re-zéro pointé !

Au bout de trois injections, ça devrait marcher parfaitement, le Professeur Firmin vous l'affirme !

Par Firmin de Montalembert.... un directeur achats Groupe anonyme, qui dissimule généralement son espièglerie sous un masque de grand sérieux

Lire d'autres chroniques de Firmin:


Ethique et toc

Car c'est notre projet (dans les achats)

Responsable, mais pas coupable

Recherche d'alternance en achats

Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ?

Dérapage au frein à main sur le circuit de signature

Thé, c'est eau?

Bien le bonjour d'oncle Deng

Ca y est, je relocalise !

Ma stratégie est plus grosse que la tienne

Les achats: un métier de Petits Princes sous thérapie ?


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande