En ce moment En ce moment

[Billet d'humour] Pikachu : un as du déconfinement

Publié par le - mis à jour à
[Billet d'humour] Pikachu : un as du déconfinement

On leur fera signer une bonne grosse décharge juridique, à nos fournisseurs. Après tout, c'est bien leur problème s'ils n'ont pas su recruter des employés à huit bras. Ils auraient dû s'installer à Tchernobyl, non mais.

Je m'abonne
  • Imprimer

Hello ! Nous sommes en 2005 en Californie (back to the future!). Un vieux monsieur de 91 ans, à l'approche de la mort, annonce d'une voix tremblotante: "je suis le type qu'on appelait Gorge Profonde". Non mais, qu'est-ce que c'est que ce vieux dégoûtant, allez-vous me dire, mes ami(e)s ?

Que nenni! Car "Gorge Profonde" (on trouve les surnoms qu'on peut) était le nom de code du numéro 2 du FBI, Mark Felt, qui a dévoilé l'affaire du Watergate.

Sacrée "Gorge Profonde" : tu nous en as bien fait voir, à commencer par ton nom! On aurait préféré "Pikachu mignon", c'aurait été plus politiquement correct...

Alors, mon cher "Pikachu mignon", qu'est-ce que cette affaire du Watergate est censée nous apprendre, à nous autres, acheteurs ? Parlons un peu de "stratégies de déconfinement", par exemple.

Les grandes annonces commencent à pleuvoir : on ne sera plus que quatre dans les ascenseurs pour améliorer la distanciation sociale. On rêve en secret à des ascenseurs pentagonaux, hexagonaux ou heptagonaux, pour passer à cinq, six ou sept, tous chacun dans un coin bien sûr. Les ateliers de nos fournisseurs vont être reconvertis : là où il y avait quatre employés au même poste, on en mettra un seul avec huit bras, et le tour sera joué. Et puis, dans le cas où on ne serait pas sûr, on leur fera signer une bonne grosse décharge juridique, à nos fournisseurs. Après tout, c'est bien leur problème s'ils n'ont pas su recruter des employés à huit bras. Ils auraient dû s'installer à Tchernobyl, non mais. Et d'ailleurs, on va tout relocaliser au passage, à commencer par les fabriques d'élastiques pour les masques, on a tous lu ça dans le journal.

Oui, mais attention, "Pikachu mignon" veille, mes ami(e)s ! Imaginons qu'une de ces déclarations soit erronée, et qu'on n'ait pas réussi à trouver d'employé à huit bras ce jour-là, vu que Spiderman était trop occupé à combattre le mal ou à rouler des galoches à Mary Jane... Et qu'un "Pikachu mignon" ait la malencontreuse idée de le dire.

Caramba ! Est-ce que c'est l'acheteur, le fournisseur, ou tout le monde qui va se prendre une bonne grosse fessée dans ce cas-là ? Pas sûr que quelqu'un ait envie de tester, à bien y réfléchir... Alors, un bon conseil : soyons tous mignons, sinon Pikachu il risque de venir nous mettre un gros "panpan cucul".

Par Firmin de Montalembert.... un directeur achats Groupe anonyme, qui dissimule généralement son espièglerie sous un masque de grand sérieux

Lire les précédentes chroniques de Firmin:

Ca y est, je relocalise!

On n'est pas bien, là?

Splendeurs du Code Napoléon

Ma stratégie est plus grosse que la tienne

Les achats: un métier de Petits Princes sous thérapie ?

Les feuilles mortes des contrats se ramassent à la pelle

Achats et compléments d'objets indirects

L'Origine du Monde

FYEO- For Your Eyes Only

La vie des grands hommes

Une couverture: c'est pour rassurer, comme les doudous?

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Firmin de Montalembert

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet