En ce moment En ce moment

[Billet d'humeur] Get up stand up, bouge the fonk up

Publié par le - mis à jour à
[Billet d'humeur] Get up stand up, bouge the fonk up

Depuis que le Prince Charles a été testé positif, j'ai droit aux Sex Pistols en boucle... Et dès qu'on a la moindre nouvelle du druide de Marseille, on part direct sur "je danse le Mia" à fond les ballons. L'enfer, cette ambiance musicale Coronavirus !

Je m'abonne
  • Imprimer

Salut les amiches ! Avec l'Inde qui vient d'y passer, on atteint maintenant facilement les 3 milliards de personnes confinées, même si ça se détend en Chine... Bon ben comment télétravailler dans tout ça ?

La petite maisonnée est sur les nerfs : j'évite les conférences téléphoniques dès que le Premier Ministre prend la parole à la télé... Pas à cause du Coronavirus, mais parce que toute la famille passe en boucle à ce moment-là la bande originale de la Beuze : "La puissance du port du Havre !". Franchement, vous me voyez rétorquer à mon interlocuteur au téléphone: "Eh cousine, j'suis une sex machine... Ramène tes copines, je leur casse le jean" ? Non mais sérieux, comment vous voulez télétravailler dans cette ambiance musicale? "Get up stand up bouge the fonk up !"

Depuis que le Prince Charles a été testé positif, j'ai droit aux Sex Pistols en boucle... Et dès qu'on a la moindre nouvelle du druide de Marseille, on part direct sur "je danse le Mia" à fond les ballons. L'enfer, cette ambiance musicale Coronavirus !

Comme on a sorti la boule à facettes à la maison, ça devient de plus en plus difficile de faire des conférences téléphoniques "corporate" dans tout ce bazar... Alors, pour me calmer, je me suis auto-désigné pour aller faire les courses à l'extérieur, entre deux calls, et bien sûr muni de tous les certificats qui vont bien (j'ai pris le carnet de vaccination du chien avec moi, on ne sait jamais). Le temps de mettre un défibrillateur dans le sac à dos, et me voici dans l'inconnu... la Rue !

Accompagné d'un drone, je me dirige vers la première boutique encore ouverte. "- Vous faites quoi dans la vie ?, - Acheteur, - Ah c'est pour acheter du PQ alors"... Je m'étrangle, ravale ma salive et mon honneur... Encore un qui pense comme mon patron: les temps sont vraiment durs !

Retour à la maison, dernière conférence téléphonique "corporate" dans une ambiance de folie. Pendant que mes interlocuteurs font tout pour éviter les cris d'enfants (trop heureux d'avoir les parents à la maison), je me mets en "mute" : ça y est ils viennent d'entamer La Danse des Canards dans le salon... Pauvre France !

Bon confinement à tous, stay safe, et pensées à ceux de mes amis qui luttent contre la maladie.

Par Firmin de Montalembert.... un directeur achats Groupe anonyme, qui dissimule généralement son espièglerie sous un masque de grand sérieux

Lire les précédentes chroniques de Firmin:

On n'est pas bien, là ?

Les princes de Serendip des Achats

Ma stratégie est plus grosse que la tienne

Les achats: un métier de Petits Princes sous thérapie ?

Les feuilles mortes des contrats se ramassent à la pelle

Décomposez, décomposez, il en restera toujours quelque chose

L'Origine du Monde

FYEO- For Your Eyes Only

La vie des grands hommes

Une couverture: c'est pour rassurer, comme les doudous?

Je m'abonne

Firmin de Montalembert

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet