En ce moment En ce moment

[Billet d'humour] Décomposez, décomposez, il en restera toujours quelque chose

Publié par le - mis à jour à
[Billet d'humour] Décomposez, décomposez, il en restera toujours quelque chose

Alors, on a décomposé les prix, car souvent on ne voyait pas très bien la différence avec les coûts. Et cela même avec nos fournisseurs incontournables, qui se marraient bien sous le manteau en nous refilant des tableaux fantaisistes tout en jurant, croix de bois, croix de fer, si je mens...

Je m'abonne
  • Imprimer

Quand on est acheteur, il paraît qu'il faut savoir négocier. Négocier quoi, négocier comment ? Mystère. Mais un acheteur qui ne saurait pas négocier, la honte ! Et puis quel plaisir d'aller au restaurant avec des amis qui vous disent : "Toi qui est acheteur, tu vas bien pouvoir nous négocier quelque chose ?" (Peut-être une baffe de la serveuse que vous reluquez un peu trop?). Alors, on s'y est mis (à la négociation, pas aux baffes).

Nos gourous nous ont donné, telles les tables de la loi, des "tableaux de bord de négociation". Tout est dans la préparation, nous ont-ils dit. Pas faux, mais pas vrai pour autant. "Les coûts tu décomposeras", disaient les Tables.

Alors, on a décomposé les prix, car souvent on ne voyait pas très bien la différence avec les coûts. Et cela même avec nos fournisseurs incontournables, qui se marraient bien sous le manteau en nous refilant des tableaux fantaisistes tout en jurant, croix de bois, croix de fer, si je mens je vais en enfer, que tous ces chiffres étaient bien vrai.

Tellement vrai qu'ils prouvaient souvent qu'on avait déjà tellement bien fait notre travail de négociation (pas de reluquage, car celui-là est sans fin!) qu'il fallait ab-so-lu-ment remonter les prix ! Et puis, quel plaisir d'aller annoncer à votre chef que vous négociez si bien que vous êtes déjà "au taquet" et qu'il n'a qu'à s'en prendre plutôt à ceux qui ne décomposent pas, les ignares !

Mais oui, les Tables ne le disaient pas, mais le diable se cache parfois aussi dans les détails. A part ça, bien sûr que la décomposition des coûts est une bonne méthode. Mais comme disait ma grand-mère : avant de commencer à faire quelque chose, pose-toi la question de savoir vraiment comment tu vas le faire et à quoi cela va servir.

Par Firmin de Montalembert.... un directeur achats Groupe anonyme, qui dissimule généralement son espièglerie sous un masque de grand sérieux

Lire les précédentes chroniques de Firmin:

Ma stratégie est plus grosse que la tienne

[Billet d'humour] Oh ! TD

La couverture: on préférerait parfois être sous la couette !

La vie des grands hommes

Une couverture: c'est pour rassurer, comme les doudous?

Tirez les premiers, messieurs les Anglais !


Je m'abonne

Firmin de Montalembert

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet