Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

[Billet d'humour] Ça chatouille ou ça gratouille (partie 1) ?

Publié par le - mis à jour à
[Billet d'humour] Ça chatouille ou ça gratouille (partie 1) ?
© Dron-foto.de

O mes frères vénérables, moi Firmin, initié du 1er cercle sous la feuille d'Eucalyptus, aimerait bien savoir quel futur vous prédisez à la fonction achats. J'ai dit !"... et m'empressai aussitôt de leur gratouiller à tous la main dans la foulée, par mesure de courtoisie élémentaire.

Je m'abonne
  • Imprimer

O mes amis lecteurs, maintenant que Firmin et son "shadow cabinet" se sont lancés à l'assaut des élections en créant "La Nouvelle République des Achats" (cf. précédents épisodes), il était temps de mieux détourer notre programme... Et là, j'avais besoin d'un peu de jus de cervelles, avec des conseillers (très) spéciaux : Firmin fréquente le beau monde quand il ne conduit pas son tracteur dans les rues du village !

C'est pour cela que je me suis naturellement tourné vers le "Conseil des Sages de Montalembert". Une assemblée de vieux messieurs qui se réunissent tous les vendredis soir dans l'arrière-salle du bar-tabac de la place de l'église. De drôles d'oiseaux, qui se reconnaissent entre eux en se serrant la main et en se la grattant au passage. Un peu foldingues, ils croient que la salle des fêtes de Montalembert a été dessinée par le grand architecte de l'univers. Un ancien maire de Montalembert, natif de Jarnac, les avait d'ailleurs surnommés "les frères la gratouille"... Il faut dire qu'à la campagne, on n'a longtemps pas eu la télé, et qu'il fallait bien s'amuser un peu à l'époque.

Alors, un vendredi soir, je pris la route du bar-tabac et m'adressai à eux en ces termes : "O mes frères vénérables, moi Firmin, initié du 1er cercle sous la feuille d'Eucalyptus, aimerait bien savoir quel futur vous prédisez à la fonction achats. J'ai dit !"... et m'empressai aussitôt de leur gratouiller à tous la main dans la foulée, par mesure de courtoisie élémentaire.

Le plus vieux d'entre eux, le vénérable René-la-Planche, me regardait l'air matois et lâcha sa tranche de saucisson à cette interpellation. L'agape de charcuterie attendrait bien le temps d'une réponse !

"Mon bon vieux Firmin, connais-tu la différence entre une prospective tendancielle et une prospective disruptive ?". Oui, Gros-René (car c'est ainsi qu'on l'appelle au village). Une prospective tendancielle, c'est quand on extrapole les courbes pour prédire l'avenir. Une prospective disruptive, c'est quand on se pose la question : "et si tel événement se produisait, que se passerait-il ?". Un des cas les plus typiques a été le livre L'Empire Eclaté d'Hélène Carrère d'Encausse, où elle prédisait l'éclatement de l'URSS par ses pays périphériques (prospective tendancielle), alors que l'éclatement est venu de la Russie elle-même (prospective disruptive).

Gros-René avala goulûment une tranche de saucisson, et me dit : "et alors, Firmin, tu ne vois toujours pas le rapport avec la prospective sur la fonction achats ?"... Suite au prochain épisode.

Par Firmin de Montalembert.... un directeur achats Groupe anonyme, qui dissimule généralement son espièglerie sous un masque de grand sérieux

Lire d'autres chroniques de Firmin (mais ce ne sont que des exemples, il y en a plein d'autres sur notre site !):


Léopold ne manque pas d'énergie

Le syndrome de Cost Down : soignez-vous !

Le brouillard de la guerre : roulez, carrosses !

Les plaisirs démodés

Hibernatus : un acheteur congelé, ça fait trop mal

"Et leur sentence est irrévocable !"

Matières premières : le retour de Pif le Chien

La Starmania des success fees

Vaccinologie des achats

Ethique et toc

Car c'est notre projet (dans les achats)

Responsable, mais pas coupable

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande