En ce moment En ce moment

[Billet d'humour] Quand on sait ce qu'on sait, quand on voit ce qu'on voit, on a raison de penser ce qu'on pense

Publié par le - mis à jour à
[Billet d'humour] Quand on sait ce qu'on sait, quand on voit ce qu'on voit, on a raison de penser ce qu'on pense

Comex où l'on cherche toujours en vain les directeurs des achats, sans doute envoyés chercher leur raison d'être dans le Désert des Tartares... Plans stratégiques où sont vaguement impliqués les ci-devant directeurs (normal, ils sont trop occupés dans le désert)...

Je m'abonne
  • Imprimer

Quand on sait ce qu'on sait, quand on voit ce qu'on voit, on a raison de penser ce qu'on pense. Dixit le titre (emprunté à un auteur célèbre), c'est forcément à une grande Revue Stratégique que l'ami Firmin vous invite, ô lecteurs. Aussi, parlons un peu de l'histoire récente des achats...

Rappelez-vous la crise de Fukushima, il y a un peu moins de 10 ans : supply chains en rade, achats perturbés... On allait voir ce qu'on allait voir ! Les achats - fonction ô combien stratégique - enfin mis au premier plan dans la chaîne de valeur, avec accès direct et instantané aux grands de ce monde, oserait-on dire aux p-dg des sociétés (c'est tout comme)... Eh bien, on a vu ce qu'on devait voir.

Rappelez-vous la crise de Lehman Brothers en 2008 : les chiffres d'affaires en chute libre... Une seule option pour garder un minimum de rentabilité à court terme : les achats. On allait aussi voir ce qu'on allait voir ! Les achats placés au premier plan : normal quand ils représentent en moyenne 70% du compte de résultats des sociétés industrielles... Eh bien, on a vu ce qu'on devait voir.

Rebelote en 2020, avec la crise sanitaire : près de la moitié des TPE-PME contrainte de demander un PGE (pour les férus de comptabilité: le PGE risque bien de finir en DGE, "Don Garanti par l'Etat" avec une tentation naturelle de l'incorporer aux fonds propres). Aaaaah, enfin, on allait voir ce qu'on allait voir sur les achats : fonction tellement critique et indispensable à la bonne marche de la Nation !

Eh bien les amis, on a vu ce qu'on devait voir. Interrogations multiples sur notre "raison d'être" (je pense, donc je suis ?)... Comex où l'on cherche toujours en vain les directeurs des achats, sans doute envoyés chercher leur raison d'être dans le Désert des Tartares... Plans stratégiques où sont vaguement impliqués les ci-devant directeurs (normal, ils sont trop occupés dans le désert)... On se doute bien que toutes les directions de la stratégie en ont plein les mirettes, de nos affaires d'achats!

Alors, oui, "quand on sait ce qu'on sait, quand on voit ce qu'on voit, on a raison de penser ce qu'on pense" : malgré les crises à répétition, la fonction semble encore avoir un sacré plafond de verre à franchir. Pourquoi, comment ? L'ami Firmin a bien un avis sur la question, mais il serait quand même un peu temps que notre tour vienne, les amiches.

Stay safe !


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Firmin de Montalembert

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet