En ce moment En ce moment

[Billet d'humour] Allô docteur : j'avais peur d'avoir une MST, j'ai juste un RJ

Publié par le - mis à jour à
[Billet d'humour] Allô docteur : j'avais peur d'avoir une MST, j'ai juste un RJ

Lorsqu'un fournisseur a des problèmes, vous avez intérêt à dégager vos outillages avant la procédure collective, quitte à l'enfoncer encore plus ! Et s'il sort de la procédure, vous aurez eu le temps de trouver une deuxième source...

Je m'abonne
  • Imprimer

Dans la série des petits incidents de santé qui peuvent arriver à un fournisseur, le sujet des capitaux propres inférieurs à la moitié du capital social. Mais qu'est-ce-que-c'est-y-donc ma bonne dame ?

Le capital social désigne en comptabilité les ressources apportées à une société par ses associés lors de sa création (ou plus tard), et qui constitue une garantie pour ses créanciers. Les capitaux propres sont égaux à : capital social + réserves (légale, facultative, statutaire) + report à nouveau créditeur - report à nouveau débiteur + provisions réglementées + subventions d'investissements + bénéfice de l'exercice - perte de l'exercice. Pour les matheux (sic), on aura compris que lorsque la société essuie de lourdes pertes, et en cas de dissolution de celle-ci, la garantie apportée aux créanciers (le capital social) ne couvrira pas les créances. Pour autant, la société peut continuer de fonctionner tant que sa trésorerie reste positive.

Dans ces conditions, la loi impose un certain nombre de mesures de refinancement par les associés ou par des tiers... mais, si cela n'est pas possible nous entrons alors dans le domaine de la procédure collective, un drôle de nom, qui désigne la mise sous tutelle du fournisseur jusqu'à déterminer l'issue, dont parfois le fameux RJ (Redressement Judiciaire). Tout cela est bien entendu simplifié à l'extrême, car notre code du commerce est tellement complexe qu'une vache n'y retrouverait pas ses veaux !

L'étrangeté de notre système consiste en la situation des outillages que vous pourriez avoir placé chez le fournisseur pour assurer la production de vos composants. Même s'ils sont votre propriété, ils ne seront plus transférables chez un autre fournisseur sans l'aval de l'administrateur judiciaire, puisqu'il s'agit de l'instrument de travail des employés du fournisseur.

Retour sur la planète terre : cela veut dire en clair et sans décodeur que, lorsqu'un fournisseur a des problèmes, vous avez intérêt à dégager vos outillages avant la procédure collective, quitte à l'enfoncer encore plus ! Et s'il sort de la procédure, vous aurez eu le temps de trouver une deuxième source où transférer les outillages dans le cas où il replongerait. Le supplice de la baignoire. Et si on en causait, plutôt que de nous abreuver de RSE ? Comme disait Frank Sinatra : "that's (real) life" !

Par Firmin de Montalembert.... un directeur achats Groupe anonyme, qui dissimule généralement son espièglerie sous un masque de grand sérieux

Lire les précédentes chroniques de Firmin:

Les princes de Serendip des Achats

Ma stratégie est plus grosse que la tienne

Les achats: un métier de Petits Princes sous thérapie ?

Les feuilles mortes des contrats se ramassent à la pelle

Décomposez, décomposez, il en restera toujours quelque chose

Oh ! TD

La couverture: on préférerait parfois être sous la couette !

La vie des grands hommes

Une couverture: c'est pour rassurer, comme les doudous?


Je m'abonne

Firmin de Montalembert

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet