Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

[Billet d'humour] Genèse d'une OEuvre

Publié par le - mis à jour à
[Billet d'humour] Genèse d'une OEuvre

Je me mis donc en demeure de créer ce jour-là ce qui allait être ma grande oeuvre, mon leg à la postérité : "la matrice de Firmin", qui allait me propulser en haut de l'affiche.

Je m'abonne
  • Imprimer

O mes amis ! Je dois bien dire qu'au 6e jour du reconfinement, et au sortir de ma toilette, je fus saisi d'une angoisse métaphysique quoique bien matinale.

Moi, vieil apôtre des achats, qu'allais-je laisser à la postérité ? Quelques contrats, peut-être ?

Tout cela n'était pas du niveau où nos Grands Ancêtres des Achats nous avaient déjà propulsé ! Reprenant un par un les ouvrages de ma bibliothèque, je m'aperçus rapidement que la littérature achats regorge de matrices de tout poil... Car c'est vrai que nous aimons bien les choses carrées, nous autres acheteurs.

Je me mis donc en demeure de créer ce jour-là ce qui allait être ma grande oeuvre, mon leg à la postérité : "la matrice de Firmin", qui allait me propulser en haut de l'affiche.

Fiévreusement, j'esquissai une matrice 3 par 3 qui allait marquer les esprits, puis j'eus l'illumination : j'étais sur le point de créer pour l'Histoire le premier Jeu de Morpion des Achats !

Le Jeu de Morpion des Achats, splendeur de matrice 3x3, prenait vie devant mes yeux ! Je me dotai illico presto d'un Comité de Lecture, composé de Directeurs des Achats n'ayant jamais été acheteurs. Puis dans la foulée d'un Comité Scientifique composé exclusivement de consultants n'ayant jamais pratiqué le métier. C'est monnaie courante en bord de Seine, où il en grouille plus que de poissons : tout cela fut bouclé en quelques minutes, comme une pêche miraculeuse. L'idée du Morpion, ils l'avaient déjà en eux ! Nous allions la faire vivre tous ensemble, dans la communion de nos esprits.

Après des heures d'effort, notre grande oeuvre était achevée : il nous fallait maintenant la baptiser. Au début, l'un d'entre nous tenta "Morpion Advanced Index", mais il s'avéra que l'acronyme était déjà pris par une vague institution en France, comme je pris la liberté de les en informer. Finalement, à la fin de la journée, nous avions convergé : ce nouveau référentiel achats allait porter devant l'Histoire le nom de "Morpion Extended Use by Firmin" (MEUF).

Ainsi fut dit, ainsi fut fait : au 6e jour, Firmin créa la MEUF, puis alla se reposer.

(Tout parallèle avec la genèse de de certains référentiels achats est naturellement fortuite)

Stay safe !



Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande