En ce moment En ce moment

[Billet d'humour] Cuisine au beurre, cuisine à l'huile

Publié par le - mis à jour à
[Billet d'humour] Cuisine au beurre, cuisine à l'huile

Formules de productivité, formules d'indexation : deux condiments qui se retrouvent parfois dans de brillantes formules combinées, avec un petit air de sucré-salé.

Je m'abonne
  • Imprimer

Les formules de productivité dans les contrats d'achats, ça ressemble à la question qu'on se pose dans le sud de la France à l'heure de l'apéro : ton rosé, tu le prendras avec ou sans glaçons ? Il y a les tenants du sans glaçons : comme je veux des prix bas dès le départ, ça ne sert à rien de demander des formules de productivité. Les fournisseurs ne sont pas bêtes, va : dans ce cas-là, ils vont remonter leur prix au départ, puis le baisser progressivement... et pendant ce temps-là, ce sera autant de marge que je n'aurai pas dans ma poche! Avec des glaçons, ça donnerait plutôt : mais non, benêt, j'ai déjà des prix très bas au départ, et bonus royal, ils s'obligent à les baisser encore tous les ans en faisant tout un tas d'efforts. Lesquels ? Fatche de cornecul, arrête de barjaquer et sers-moi donc ce rosé !

Au même moment, en Normandie, dans un pays où l'on cuisine au beurre et pas à l'huile, c'est l'heure du calva. Côté vendeurs, le choix se révèle tout aussi épineux : ton prix de vente, tu vas le faire avec ou sans formule d'indexation ? Tel acheteur m'a dit qu'il voulait une indexation pour coller au plus près à mes coûts... et donc avoir le prix le plus juste. Tel autre m'a dit qu'il voulait un prix fixe, ferme et définitif... et donc forcément déjà au plus bas. P'têt ben qu'oui, p'têt ben qu'non.

Formules de productivité, formules d'indexation : deux condiments qui se retrouvent parfois dans de brillantes formules combinées, avec un petit air de sucré-salé.

En cuisine, les mariages improbables sont toujours possibles, mais évitons les fautes de goût ! La formule de productivité indexée sur l'inflation, par exemple (cf. articles L112-1 et L112-2 du Code Monétaire et Financier) : tendre à indexer l'inflation sur elle-même, c'est comme donner à manger à une vache les os broyés de ses congénères. Du déjà vu peu ragoûtant! Indexer vos coûts d'achats quand vos prix de vente sont fixes : un truc à faire tourner la mayonnaise. Les productivités basées sur du néant : pas très calorique ! Les prix fermes en euros quand les coûts sont en devises : ça peut donner un arrière-goût de viande de cheval à vos lasagnes.

Par Firmin de Montalembert.... un directeur achats Groupe anonyme, qui dissimule généralement son espièglerie sous un masque de grand sérieux

Lire les précédentes chroniques de Firmin:

Novlangue : on s'y met, nous aussi

Allô docteur : j'avais peur d'avoir une MST, j'ai juste un RJ

Les princes de Serendip des Achats

Ma stratégie est plus grosse que la tienne

Les achats: un métier de Petits Princes sous thérapie ?

Les feuilles mortes des contrats se ramassent à la pelle

Décomposez, décomposez, il en restera toujours quelque chose

Oh ! TD

Une couverture: c'est pour rassurer, comme les doudous?


Je m'abonne

Firmin de Montalembert

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet