Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

[Billet d'humour] Le joli mois de mai

Publié par le - mis à jour à
[Billet d'humour] Le joli mois de mai
© ©complize | m.martins - stock.adobe.com

C'est décidé : Firmin va se mettre en campagne pour créer la Nouvelle République des Achats (NRA). Et puis franchement, j'ai toujours rêvé qu'on m'appelle Firmin 1er, ça va trop épater la galerie et la petite famille!

Je m'abonne
  • Imprimer

Ça y est, c'est le joli mois de mai... le mois du muguet ! Et dans un an, figurez-vous que l'on va élire notre nouveau PR (Président de la République, dans le jargon). C'est décidé : Firmin va se mettre en campagne pour créer la Nouvelle République des Achats (NRA). Et puis franchement, j'ai toujours rêvé qu'on m'appelle Firmin 1er, ça va trop épater la galerie et la petite famille!

D'ores et déjà, je me suis doté d'un "shadow cabinet", avec des Acheteurs prêts à prendre en main les destinées de notre Grande Nation. C'est mon "cabinet de combat", car on ne plaisante jamais chez les Montalembert. Notre devise : "Montalembert, va en enfer !".

Tout d'abord, une ministre de la Relocalisation, indispensable... Comme la part de l'industrie dans le PIB en France a été divisée par 3 en 30 ans, et que la courbe descend de plus en plus bas (comme disait l'autre : "on va finir par trouver du pétrole"), j'ai recruté une artiste de cirque, qui marche sur les mains. Habituée à lire les courbes à l'envers, elle pourra commenter à l'envie cette remarquable progression !

A ses côtés, un ministre de la Justice issu, suivant la tradition républicaine maintenant établie, du corps des avocats. Je lorgne sans trop oser le dire sur l'avocat d'un cabinet de conseil qui s'est vu débouter récemment pour le marché d'optimisation de la direction des achats de l'Etat (comme d'habitude, tout est vrai chez Firmin : tout cela s'est passé au tribunal administratif de Paris, le 18 février dernier).

Au ministère de l'Emploi, j'hésite encore un peu. Une jeune damoiselle s'est faite remarquer récemment en déclarant "eh oui, être acheteur, c'est un métier". C'est de bon aloi, mais elle est aussi en concurrence avec un impétrant qui a renchéri : "et oui, être vendeur, c'est aussi un métier". Le coup de Jarnac ! Mais qu'est-ce qu'ils ont donc tous en Charente, à force de manger des cagouilles ?

Pour la responsabilité sociétale, chère aux générations Y, c'est tout trouvé, je m'en vais aller chercher du côté des nombreux figurants de "Neuilly Ta Mère 2" ... dont un célèbre producteur de miel apôtre du Made in France. Et au ministère des Finances, je mettrai forcément Madame, vu que c'est elle qui tient les cordons de la bourse à la maison.

Elle est pas belle, la Nouvelle République des Achats ? "Votez Firmin, un candidat qui le vaut bien".

Par Firmin de Montalembert.... un directeur achats Groupe anonyme, qui dissimule généralement son espièglerie sous un masque de grand sérieux

Lire les précédentes chroniques de Firmin:

Lire aussi :[Chronique achats] Les six métaphores représentant l'acheteur

Une carte platinum : ça se mérite !

Responsable, mais pas coupable

Dérapage au frein à main sur le circuit de signature

Les envahisseurs sont parmi nous !

Thé, c'est eau?

"Argent : trop cher, trop grand" - 1er épisode

"Argent : trop cher, trop grand" - (suite et fin)

Tête-à-queue sur le circuit Paul Ricoeur

Veni, vidi, vici (ou presque)

Bien le bonjour d'oncle Deng

Si seulement Ricardo avait eu des cotons tiges recyclables...

Ca y est, je relocalise !


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande