En ce moment En ce moment

[Billet d'humour] Le Loup et le Chien

Publié par le - mis à jour à
[Billet d'humour] Le Loup et le Chien

Quand on y pense, on stresse vraiment pour des petits riens. De l'autre côté du miroir, le vendeur, c'est un peu comme le copain d'enfance avec qui on allait en boîte de nuit, et qui se prenait dix râteaux avant de pouvoir emballer.

Je m'abonne
  • Imprimer

Il existe une très légère différence entre vendeurs et acheteurs, outre qu'ils vivent régulièrement des histoires d'amour Splendides et Contrariées, que nous conterons un soir au coin du feu à nos petits-enfants: à la fin de la journée, l'acheteur sait qu'il va acheter. A la fin de la journée... le vendeur ne sait même pas s'il aura vendu quoique ce soit !

L'acheteur est tenté d'être "risk advert" : le sujet n'est pas tant d'acheter que de s'assurer que l'on a fait le bon choix, celui qui sera le plus malin (voire le plus Stratégique, pour les adeptes de Clausewitz et du Grand Jeu). Check-lists, clauses contractuelles, 5 Pourquoi... on n'en compte plus, des boîtes à outils de toutes sortes destinées à nous rassurer ! Nous aussi, on a nos doudous et nos totems. On en rêve la nuit, on se réveille avec des sueurs froides : mais bon sang de bonsoir, est-ce que j'ai bien pensé à mettre cette clause de pièces de rechange dans mes contrats d'équipements ? On réveille madame à nos côtés en la secouant dans tous les sens : "mais tu ne te rends pas compte, mamour, j'ai oublié la clause 1256-34, c'est ultra-grave, c'est ça qui m'empêche de ronfler ce soir !!!"

Quand on y pense, on stresse vraiment pour des petits riens. De l'autre côté du miroir, le vendeur, c'est un peu comme le copain d'enfance avec qui on allait en boîte de nuit, et qui se prenait dix râteaux avant de pouvoir emballer. Toute la journée à courir le client, à faire des "qual", des "leads commerciaux", des "propales", des "oraux", et avec en plus le risque de rentrer bredouille le soir à la maison. "Mamour, ce soir, on va encore manger des pâtes... l'acheteur m'a dit que je ne remplissais pas les critères de la nouvelle clause 1256-34, c'est NO GO". Le vendeur, en bon père de famille, doit donc alterner entre "farming" (le labourage des clients existants) et "hunting" (le décrochage de contacts avec de nouveaux prospects). What a life !

Alors, amis acheteurs, je vous invite à relire Le Loup et le Chien de La Fontaine. De l'acheteur et du vendeur, qui est le loup, qui est le chien ? Cela dit, maître Loup s'enfuit, et court encor...

Par Firmin de Montalembert.... un directeur achats Groupe anonyme, qui dissimule généralement son espièglerie sous un masque de grand sérieux

Lire les précédentes chroniques de Firmin:

Les princes de Serendip des Achats

Ma stratégie est plus grosse que la tienne

Parle à ma main

Les feuilles mortes des contrats se ramassent à la pelle

Décomposez, décomposez, il en restera toujours quelque chose

Oh ! TD

La couverture: on préférerait parfois être sous la couette !

La vie des grands hommes

Une couverture: c'est pour rassurer, comme les doudous?


Je m'abonne

Firmin de Montalembert

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet