En ce moment En ce moment

[Billet d'humour] Ascenseur fou dans la tour infernale

Publié par le - mis à jour à
[Billet d'humour] Ascenseur fou dans la tour infernale

Tous les coups sont permis, hormis de plaquer votre Grand Patron aux parois de l'ascenseur : vous êtes un acheteur génial, un manager réputé. Dès que votre regard laser se pose sur un dossier d'achats, l'argent sort magiquement des poches des fournisseurs et bondit vers celles de l'entreprise...

Je m'abonne
  • Imprimer

Tout le monde (ou presque) connaît le terme "elevator pitch" : ce petit discours d'une dizaine de secondes que vous avez bien préparé et que vous pouvez sortir à tout moment, en particulier si vous croisez votre Grand Patron dans l'ascenseur. Il va falloir lui expliquer en moins de temps qu'il n'en faut pour gravir les étages que vous êtes l'homme de la situation ! Pour ainsi dire que vous êtes du marbre dont on fait les statues, et pas de la faïence dont on fait les bidets (expression empruntée à Marie-France Garaud, pour les puristes).

Tous les coups sont permis, hormis de plaquer votre Grand Patron aux parois de l'ascenseur : vous êtes un acheteur génial, un manager réputé. Dès que votre regard laser se pose sur un dossier d'achats, l'argent sort magiquement des poches des fournisseurs et bondit vers celles de l'entreprise, tel un saumon remontant la rivière. Harvard vous sollicite régulièrement pour connaître les grandes tendances du management. Vous ne pouvez bien entendu leur répondre que de nuit, tant vous êtes un bourreau de travail de jour. Bien entendu, misérable vermisseau que vous êtes, tout votre talent n'est strictement rien en comparaison de celui que vous adorez en secret, et dont un pur hasard a fait que vous le rencontriez dans l'ascenseur.

Bien. Si vous pratiquez déjà à la perfection cette musique d'ascenseur, une variante peut être la rencontre avec des Chasseurs de Têtes. Contrairement à ce que cette dénomination peut laisser croire, il ne s'agit pas d'indiens Jivaros, mais de recruteurs mandatés par des entreprises. Nos têtes valent bien cela !

L'entretien avec un Chasseur de Têtes, c'est comme un "elevator pitch" mais où l'immeuble ferait 1000 étages : c'est un peu plus long, mais même principe ! Allez-y franchement. Les recruteurs fonctionnent en practice "verticales" (c'est-à-dire sectorielles : pharma, grande distribution...) et "horizontales" (c'est-à-dire par métiers : achats, finance, production...). Si votre Chasseur est "vertical", c'est double bonus : sa probabilité de connaître votre métier étant faible, gonflez les biscotos et annoncez que vous avez encore sauvé le monde des achats pas plus tard qu'hier.

Par Firmin de Montalembert.... un directeur achats Groupe anonyme, qui dissimule généralement son espièglerie sous un masque de grand sérieux

Lire les précédentes chroniques de Firmin:

Novlangue : on s'y met, nous aussi

Allô docteur : j'avais peur d'avoir une MST, j'ai juste un RJ

Les princes de Serendip des Achats

Ma stratégie est plus grosse que la tienne

Les achats: un métier de Petits Princes sous thérapie ?

Les feuilles mortes des contrats se ramassent à la pelle

Décomposez, décomposez, il en restera toujours quelque chose

Oh ! TD

Une couverture: c'est pour rassurer, comme les doudous?

Je m'abonne

Firmin de Montalembert

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet