Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

[Billet d'humour] Un tigre dans le moteur

Publié par le - mis à jour à
[Billet d'humour] Un tigre dans le moteur

Quand Firmin cherche le Commandeur de la "Nouvelle République des Achats", il part chercher l'inspiration à Mouilleron-en-Pareds où naquit Georges Clémenceau. Et le grand Georges lui livre LA citation...

Je m'abonne
  • Imprimer

Toujours obsédé par l'idée de créer notre parti, la "Nouvelle République des Achats", et perché tel le chat sur la roche de Montalembert (qui excède d'un petit mètre la roche de Solutré), je me demandais quel personnage emblématique pourrait bien être notre Commandeur à nous autres, acheteurs.

Bien sûr, des citations me venaient en tête : "j'ai toujours eu une certaine idée des Achats" (déjà pris), "Je crois aux forces de l'esprit (des achats)" (idem !), "Vous n'avez pas le monopole des achats" (pareil !). Et je passe sur "car c'est notre projet (dans les achats)", "Je voudrais regarder les Achats dans les yeux", "Liliane, fais les valises, on rentre acheter"...

L'inspiration ne venant pas, je décidais de quitter Montalembert pour sillonner le territoire dans un périple effréné vers Mouilleron-en-Pareds, pour y trouver enfin l'inspiration. O lecteur effarouché, le savais-tu, cette bourgade de Vendée est le lieu où naquit Georges Clémenceau, alias "le Tigre".

Grand penseur oublié, et qui a pourtant derrière lui de belles citations : "les polytechniciens savent tout, mais rien d'autre", "la France est un pays extrêmement fertile : on y plante des fonctionnaires, et on y récolte des impôts", "pour prendre une décision, il faut un nombre impair de personnes, et trois c'est déjà trop", et tant d'autres !

Alors, devant la stèle de Georges (car c'est ainsi que je le nomme dans le privé), je me recueillais pieusement. Oui, mon bon vieux Georges (car je deviens très familier dans le privé), comment expliquerais-tu cette décapilotade ? Et là, je lui citais tous mes griefs : une bonne partie des Directeurs Achats de grands groupes n'ayant jamais été acheteurs eux-mêmes (imaginerait-on la même chose d'un directeur financier ?), une part de l'industrie dans le PIB réduite quasiment à néant, une rangée de cabinets de conseil en achats plus occupés à promouvoir des éditeurs de logiciels que la création de valeur... Les larmes m'en venaient aux yeux, car je suis d'une grande sensiblerie lorsque nous communiquons ensemble avec Georges.

Et là, Georges me répondit depuis sa tombe, par une autre citation : "l'homme absurde est celui qui ne change jamais". Notre Commandeur était tout trouvé. Et, comme dans le final de l'opéra de Mozart, il semblait me dire : "Repens-toi", comme si les achats étaient Leporello, à défaut d'être Don Giovanni...

Par Firmin de Montalembert.... un directeur achats Groupe anonyme, qui dissimule généralement son espièglerie sous un masque de grand sérieux

Lire d'autres chroniques de Firmin (mais ce ne sont que des exemples, il y en a plein d'autres sur le site !):


Vaccinologie des achats

Ethique et toc

Car c'est notre projet (dans les achats)

Responsable, mais pas coupable

Recherche d'alternance en achats

Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ?

Dérapage au frein à main sur le circuit de signature

Thé, c'est eau?

Bien le bonjour d'oncle Deng

Ca y est, je relocalise !

Ma stratégie est plus grosse que la tienne

Les achats: un métier de Petits Princes sous thérapie ?

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande