En ce moment En ce moment

[Billet d'humour] Les Particules Elémentaires : matière et antimatière des achats

Publié par le - mis à jour à
[Billet d'humour] Les Particules Elémentaires : matière et antimatière des achats

14 heures, je suis convoqué par le Président. Il me demande quelles mesures nous avons mises en place contre la corruption. Je réponds que nous avons équipé tous les bureaux de pièges à cafards. Il semble satisfait de ma réponse, et compte en référer à son conseil d'administration.....

Je m'abonne
  • Imprimer

7 heures, le réveil sonne, il est temps de commencer ma journée aux achats.

9 heures, je suis convoqué chez un fournisseur. Dès les premières minutes, Je lui impose une hausse de prix au prétexte que c'est la loi du marché. Et ce malgré ses réticences bien naturelles. Pour le remercier de ses bonnes grâces, je lui offre un ticket VIP pour le prochain tournoi de Roland Garros, en décembre. La neige amortissant le bruit des balles : c'est d'un splendide, il va adorer !

11 heures, je rentre au bureau et regarde mes indicateurs. C'est une catastrophe : mon nombre de fournisseurs n'augmente pas assez vite ! J'inverse rapidement la tendance, en relâchant quelques critères de référencement, comme sur le travail des enfants. Mes fournisseurs sont payés en temps et en heure, erreur fatale : j'appelle illico la compta pour déclencher d'urgence des paiements d'avance.

14 heures, je suis convoqué par le Président. Il me demande quelles mesures nous avons mises en place contre la corruption. Je réponds que nous avons équipé tous les bureaux de pièges à cafards. Il semble satisfait de ma réponse, et compte en référer à son conseil d'administration, composé exclusivement de femmes issues de l'immigration ayant raté le concours de Polytechnique. Nul doute que cela fera son petit effet sur nos actionnaires. Hélas, le Président enrage : il n'a que des actions gratuites, il ne pourra donc pas participer à la vague de moins-value qui s'annonce. Je m'éclipse discrètement avant qu'il ne décide de m'augmenter.

16 heures, débat avec les équipes : comment augmenter la trace carbone de nos achats ? Nous sommes loin de l'objectif ! Les idées fusent, je retiens la plus évidente : mettre nos stocks de composants sur des bateaux qui feront le tour du monde et seront débarqués en juste à temps dans les usines.

18 heures : fier du résultat de notre brainstorming, j'exhorte les équipes achats à ne pas oublier notre mission par quelques slogans managériaux bien sentis : "Toujours plus haut, toujours plus cher !", "Greed is bad !"... Sacrée journée.

7 heures, le réveil sonne enfin. Quel cauchemar ! C'est décidé, j'arrête la lecture de Houellebecq le soir, je me remets à Picsou Magazine...

Par Firmin de Montalembert.... un directeur achats Groupe anonyme, qui dissimule généralement son espièglerie sous un masque de grand sérieux

Lire les précédentes chroniques de Firmin:

Les princes de Serendip des Achats

Ma stratégie est plus grosse que la tienne

Parle à ma main

Les feuilles mortes des contrats se ramassent à la pelle

Décomposez, décomposez, il en restera toujours quelque chose

Oh ! TD

La couverture: on préférerait parfois être sous la couette !

La vie des grands hommes

Une couverture: c'est pour rassurer, comme les doudous?

Je m'abonne

Firmin de Montalembert

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet