En ce moment En ce moment

[Billet d'humour] Murano, mais en mieux

Publié par le | Mis à jour le
[Billet d'humour] Murano, mais en mieux

Nous sommes les héritiers de la grande Venise, où le prêt à intérêt, alias l'usure, était (en principe) interdit pour des raisons religieuses. Eh oui, messieurs dames les acheteurs, nos belles et bonnes actions proviennent tout droit du Deutéronome, notre coeur est pur comme du cristal de Murano.

Je m'abonne
  • Imprimer

"Qui a eu cette idée folle, un jour d'inventer l'école ? Sacré, sacré, sacré Charlemagne !". Et "qui a eu cette idée folle, un jour d'inventer le crédit inter-entreprises ?". Le saviez-vous, le crédit inter-entreprises, que nous autres acheteurs appelons pudiquement "termes et conditions de paiement" (car nous sommes pudiques avec ces choses-là, voyez-vous), fut inventé au Moyen-Age en Italie avec l'essor des cités marchandes.

Nous sommes donc les héritiers de la grande Venise, où le prêt à intérêt, alias l'usure, était (en principe) interdit pour des raisons religieuses. Eh oui, messieurs dames les acheteurs, nos belles et bonnes actions proviennent tout droit du Deutéronome, notre coeur est pur comme du cristal de Murano, et nous monterons tous au ciel sans indulgence aucune!

Evidemment, si vous allez chez votre boulanger lui acheter une baguette et que vous lui dites que vous repasserez dans deux mois pour le payer, il risque de vous suggérer un bel et bon endroit où le mettre directement, votre coeur en bleu de Murano. Et s'il n'avait pas tort ?

Mais une fois qu'on a commencé, comment s'arrêter ? Si vous faites crédit à vos clients, il faudra bien en demander à vos fournisseurs !

On glose beaucoup, et avec raison, sur les retards de paiement, mais le crédit inter-entreprises, c'est la perle des perles. La barrière idéale pour les nouveaux entrants qui veulent développer du business : supporter les coûts maintenant, être payé plus tard. Alors, alors, c'est quoi la solution ? Pas trouvé encore, hélas ! En attendant, je vais tracer un diagramme de Porter sur le sol en invoquant le Deutéronome pour trouver LA solution - et bien faire reluire mon coeur de Murano par la même occasion, bien sûr...

Par Firmin de Montalembert.... un directeur achats Groupe anonyme, qui dissimule généralement son espièglerie sous un masque de grand sérieux

Lire les précédentes chroniques de Firmin:

Parle à ma main

Les feuilles mortes des contrats se ramassent à la pelle

Décomposez, décomposez, il en restera toujours quelque chose

Ma stratégie est plus grosse que la tienne

[Billet d'humour] Oh ! TD

La couverture: on préférerait parfois être sous la couette !

La vie des grands hommes

Une couverture: c'est pour rassurer, comme les doudous?

Je m'abonne

Firmin de Montalembert

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet