Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Renault sécurise son approvisionnement en sulfate de nickel

Publié par Lisa Henry le | Mis à jour le
Renault sécurise son approvisionnement en sulfate de nickel
© 2014 TOUS DROITS RESERVES

En signant un protocole d'accord avec Terrafame, le groupe Renault s'assure son approvisionnement en sulfate de nickel pour les années à venir. Cet accord est une avancée supplémentaire vers l'objectif de neutralité carbone du groupe, à horizon 2040.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le groupe Renault et Terrafame, une entreprise finlandaise productrice de composantes chimiques de batteries, ont signé un protocole d'accord (MoU) pour l'approvisionnement futur en sulfate de nickel. Avec cet accord, le groupe s'assure d'une part significative d'approvisionnement annuel en sulfate de nickel de la part de Terrafame, jusqu'à 15 GWh de capacité annuelle.

La coopération commencera par s'intéresser particulièrement aux systèmes de durabilité, puis définir des métriques détaillées pour la traçabilité au-delà des solutions actuellement utilisées.

En addition au récent partenariat avec Vulcan pour sécuriser le lithium bas carbone et l'alliance avec Veolia & Solvay pour recycler les matériaux des batteries en boucle fermée, ce nouvel accord marque un pas de plus vers la réduction de l'empreinte environnementale des véhicules électriques. Tout au long de leur cycle de vie et vers l'objectif de neutralité carbone du groupe en Europe d'ici à 2040.

"Ce partenariat avec Terrafame", commente Gianluca De Ficchy, Alliance EVP, achats et directeur général des achats Alliance, "est une avancée vers notre engagement d'atteindre 30% de réduction d'émissions pour notre chaîne d'approvisionnement d'ici à 2030. L'empreinte et la traçabilité des produits chimiques de la batterie sont des facteurs cruciaux pour nous."

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande