En ce moment En ce moment

[Trophées] Franck Lena, artisan de la valorisation de la fonction achat

Publié par Eve Mennesson le - mis à jour à
[Trophées] Franck Lena, artisan de la valorisation de la fonction achat

Directeur des achats du Commissariat à l'énergie atomique depuis septembre 2017, Franck Lena a un objectif principal : celui de professionnaliser le métier d'acheteur en accompagnant la carrière de ses équipes. Un projet au long cours qui est l'aboutissement d'une longue carrière.

Je m'abonne
  • Imprimer

Franck Lena, directeur des achats du Commissariat à l'énergie atomique (CEA), se voyait plutôt réaliser une carrière dans l'urbanisme et la construction : lors de son service national, qui se déroule à Marseille, il fait le constat d'un certain échec de l'urbanisme en France et décide de s'engager dans cette voie. Il réalise donc un DESS de droit de l'urbanisme et de la construction dont il termine major, ce qui lui ouvre les portes de l'Office public d'Aménagement et de Construction (OPAC) de la ville de Paris. Il y reste deux ans, avant d'être recruté par ORPEA, groupe privé de maisons de retraite et de cliniques psychiatriques, puis de rejoindre Arthur Andersen International, Archibald Andersen association d'avocats, au sein du département service public et collectivités territoriales.

A ce poste, il réalise une mission qui influence encore aujourd'hui sa manière de travailler : l'audit de l'Etat de Genève. "C'était très intéressant car très polyvalent : je ne m'occupais pas uniquement de l'immobilier mais également de la façon de mieux gérer les dépenses", décrit Franck Lena. Une première incursion dans les stratégies achats. Surtout, c'est avec cette mission que l'actuel directeur des achats du CEA découvre les bienfaits des indicateurs. "Je suis féru d'indicateurs rationnels et innovants, qui permettent de fédérer les équipes en partageant des objectifs communs", explique Franck Lena.

Il enchaîne ensuite les postes dans différents organismes publics : chargé de mission du directeur juridique groupe de Cogema, chef du service contrôle des marchés de RFF, secrétaire général de la Société de valorisation foncière et immobilière des actifs immobiliers de l'Etat. Cette expérience est marquante, à plus d'un titre : "Il s'agissait de créer une nouvelle entreprise publique : tout était à faire, que ce soit en interne, vis-à-vis des services de l'Etat mais aussi envers les investisseurs immobiliers", se rappelle-t-il. Franck Léna observe alors l'obligation, pour la sphère publique, de professionnaliser sa fonction immobilière. "Il n'y avait pas, au sein de l'Etat, de réflexion immobilière globale : les immeubles étaient souvent vendus aux enchères, on ne cherchait pas à stimuler les investisseurs professionnels, etc...", se remémore-t-il.

Construire la carrière des acheteurs

Il observe la même évolution aujourd'hui, mais au niveau des achats publics. Car après la SOVAFIM et une intervention dans le monde associatif (création d'un organisme qui aide les pays en voie de développement dans les domaines de l'état civil et de la domanialité publique), Franck Lena rejoint le CEA en 2014 où il devient directeur des achats en 2017. "Avec les contraintes budgétaires, la fonction achat, ainsi que j'avais pu l'observer dans le domaine immobilier, est obligée de se professionnaliser", note-t-il. Ainsi, en plus de l'intérêt de contrôler les dépenses du CEA qui consacre un budget de 2,7 milliards d'euros par an à ses achats, Franck Lena s'est donné pour mission de valoriser le métier d'acheteur. "Le travail des acheteurs ne s'arrête pas à la publication des appels d'offre. Ils doivent également participer à la stratégie, au pilotage des projets, jouer un rôle de prescripteur, réaliser le sourcing des fournisseurs, etc... Et suivre les achats au-delà du contrat, jusqu'au terme du marché", définit-il.

Pour réussir cette valorisation, Franck Lena réfléchit, avec la direction des ressources humaines, à la définition d'un cursus professionnel pour chacun de ses acheteurs. Parallèlement, Franck Lena souhaite saisir l'opportunité de la mise en oeuvre du "Projet d'Organisme", lancé par le nouvel Administrateur général, pour définir une graduation (acheteur junior, senior) ainsi que la possibilité d'évoluer vers du management, de la gestion de projet ou davantage d'expertise. "Je souhaite faire des propositions de carrière enthousiasmantes qui reconnaissent la valeur des gens et permettent de développer l'attractivité du CEA dans ce domaine", insiste-t-il. Une valorisation de la fonction achat que Franck Lena trouve particulièrement exaltante. Même s'il sait qu'un tel projet s'inscrit forcément sur le long terme.

Voter pour le décideur achats de l'année: cliquer ici

Voir les autres candidats en lice:

Claudine Banzet - Vice-présidente sourcing Europe du groupe Wessanen

Roque Carmona - CPO de Thales

Pascal Garnero - CPO de Atalian

Valérie Giraudon - directrice Global sourcing de General Electrics

Michel Grevoul - directeur des achats des Achats de l'Etat (DAE)

Ruxandra Ispas - CPO de Elior

Philippe Maraval - directeur des achats de Pole Emploi

Abel Mercier - directeur exécutif des achats de la centrale d'achats Horizon France

Bertrand Pouilloux - directeur des achats de Enedis

Je m'abonne
Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet