En ce moment En ce moment

Trophées Décision Achats / CNA 2019 : Claire Bardin (Desma) remporte le Prix Jeune acheteur

Publié par le | Mis à jour le
Trophées Décision Achats / CNA 2019 : Claire Bardin (Desma) remporte le Prix Jeune acheteur
© nicepicparis

A ses côtés, sur le podium, Maxime Tran-Tanh (IAE Grenoble-Desma) pour son mémoire sur 'Comment les achats peuvent favoriser l'innovation" et Morgane Pierrot (Université Paris-Saclay, master MAQF), pour son travail sur la RSE.

Je m'abonne
  • Imprimer

Les écoles ont été nombreuses à nous transmettre des mémoires d'étudiants en master 2 achats pour les présenter au Trophée Jeune Acheteur des Trophées Décision Achats / CNA 2019. Trophée qui récompense l'innovation dont foint preuve ces futurs acheteurs, soit dans la méthodologie de travail retenue, soit dans le sujet traité. Et les dossiers que nous avons étudiés démontrent sans conteste que la relève sera brillante!

C'est Claire Bardin, étudiante à l'IAE de Grenoble (Desma), qui a remporté le prix or de cette catégorie pour son travail sur "L'utilité du nudge dans le management de la performance achats".

"La performance achats reste notre défi de tous les jours : le nudge pourrait bien nous donner un coup de pouce !" , assure la jeune femme. "Ce n'est pas un simple outil, mais une véritable philosophie, ­précise-t-elle. Il vise à mener l'ensemble des acteurs vers la bonne décision et, plus globalement, vers la perspective du bien collectif'. Il s'inscrit à l'opposé de l'autorité, des règles coercitives, mais aussi de la manipulation. Son but : mettre en exergue l'intention réelle de ses interlocuteurs."

Et d'expliquer : "le nudge analyse et contrecarre les effets négatifs des biais cognitifs qui peuvent nuire à notre prise de décision. Par exemple, nous avons peur de changer, nous nous conformons à la majorité, nous avons du mal à préférer les bénéfices à long terme plutôt que ceux perçus rapidement, nous choisissons généralement l'option par défaut ... Pour mettre en place un outil nudge dans un service achats, il est nécessaire de définir les problèmes, puis de rechercher une cause comportementale (arbre décisionnel de nos clients internes, de nos fournisseurs, de nos acheteurs). Il s'agit ensuite de la modifier en réinventant nos processus, nos systèmes d'information, notre management visuel, nos questionnements ou encore notre communication achats.

Pour une bonne implantation, le nudge ne doit pas être utilisé au détriment de la pédagogie. Il nécessite un système de mesure de la performance cohérent et ne doit pas servir un conflit d'intérêts. En revanche, c'est un formidable outil qui permet de trouver le juste équilibre entre nos objectifs, nos moyens et nos résultats (le fameux triangle de la performance). En effet, le nudge nécessite peu de ressources, car il s'agit de petits outils à mettre en place, qui favorisent l'efficience. Il mène vers le bon résultat, synonyme d'efficacité. Et surtout, il nous fait prendre du recul sur l'impact de nos achats pour plus de pertinence entre nos objectifs et nos moyens. Il s'inscrit ainsi comme une philosophie pouvant modifier notre manière d'acheter."

Comment les achats peuvent favoriser l'innovation

Maxime Tran-Thanh

Aux côtés de Claire Bardin, sur le podium, Maxime Tran-Tanh (IAE Grenoble-Desma), qui a reçu le trophée argent pour son mémoire sur "Comment les achats peuvent se structurer et s'intégrer dans l'organisation interne de l'entreprise pour favoriser l'innovation". Un travail mené au sein de la direction des achats du Groupe Pierre&Vacances/Center Parcs.

"A l'heure où la génération Y arrive sur le marché du travail, où la révolution technologique est en marche et où les modes de consommation des populations sont en train de changer, les entreprises se doivent de s'adapter. Dans un monde toujours plus consommateur et ultra concurrentiel, les entreprises doivent être innovantes afin de conserver leurs avantages concurrentiels", explique Maxime Tran-Thanh. "Les entreprises, mais aussi les achats se doivent donc de repenser la manière d'appréhender le client, mais aussi revoir leurs propres organisations pour faire face à l'ensemble de ces changements. Les achats - fonction centrale et transverse - se doivent donc elles aussi de se préparer à ce changement.

Ce mémoire présente la démarche à adopter à travers un déroulement en 3 étapes. Tout d'abord, il démontre que la fonction achats et l'innovation sont intimement liés. En effet après un éclairage sur la notion même d'innovation qui s'avère complexe et protéiforme (différents objets, natures, intensités, modes), nous voyons que l'essence même de l'innovation se rapproche des fonctions premières des achats qui sont de jouer sur la rentabilité et la différenciation de l'entreprise. Une étude approfondie du groupe Pierre et Vacances - Center Parcs a permis de noter que l'innovation était bien présente à différents niveaux de l'entreprise (dont au sein même des achats) mais que celle-ci se concevait et se caractérisait de différentes manières. Afin de mieux environner et d'accompagner l'innovation, la fonction achat se doit donc de repenser son organisation et ses liens. Après une analyse théorique et pratique de différentes direction achats, un plan d'actions en 7 étapes avec 4 piliers majeur est proposé : améliorer la communication au sein de l'entreprise, digitaliser la fonction achat, renforcer l'organisation, mettre en place une démarche d'open innovation."

La relation fournisseurs et la RSE

Morgane Pierrot (Université Paris-Saclay, master MAQF), a quant à elle été récompensée du prix bronze pour son mémoire sur "La relation fournisseurs et la RSE - Dans quelles mesures la relation fournisseurs peut-elle contribuer à la performance de l'entreprise en s'appuyant sur le levier de la RSE : Le cas d'Europcar France". "L'entreprise face au développement de la mondialisation est préoccupée par sa compétitivité et sa performance. Elle se voit alors instaurer le droit du travail et le respect de l'environnement dans l'ensemble de ses pratiques afin de consolider son approche organisationnelle", explique Morgane Pierrot.

"Au vu des nombreux scandales affectant le secteur de l'automobile, Europcar s'est engagé à oeuvrer dans un comportement responsable vis-à-vis de ses parties prenantes dans le but de participer à la création de valeur dans l'entreprise. Pour le Groupe, son caractère responsable se traduit par une maîtrise de sa chaine logistique et de l'ensemble des parties intégrées. Ainsi Europcar, à travers ses relations commerciales doit être à l'affût de toute prévention de risques d'un produit ou d'une prestation qui ne respecterait pas ses engagements en matières sociales et environnementales. Il est démontré que le sujet de la RSE est un sujet évolutif qu'une entreprise doit intégrer dans son management des achats. Spécifiquement au coeur d'Europcar et de son activité de location de véhicules puisque les attentes clients ne sont pas toujours en adéquation avec les pratiques responsables du Groupe.

Etonnement, nous sommes parvenus à démontrer que les achats flotte, à savoir les achats stratégiques de Groupe ,n'étaient pas ceux disposant d'un meilleur bouclier RSE en comparaison aux achats hors flotte. Seulement afin de se diriger vers un progrès durable, le Groupe se doit d'intégrer la RSE au coeur de son ADN en s'appuyant sur sa relation fournisseurs. Il est fondamental que ces derniers prennent conscience des retombées s'ils n'actionnaient pas des dispositifs RSE dans leurs organisations. Ainsi, le renforcement de la relation fournisseurs et l'accompagnement de chaque partie prenante est au coeur de cette étude."


Je m'abonne

la rédaction

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Synertrade

premiere vue cette loi peut representer de nouvelles contraintes pour les entreprises ainsi que des risques reputationnels et financiers Mais [...]

Sur le même sujet