Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

[Avis d'expert] Comment construire une stratégie achat résiliente

Publié par le | Mis à jour le
[Avis d'expert] Comment construire une stratégie achat résiliente
© GoodIdeas - stock.adobe.com

Pénuries de personnel, restrictions des livraisons, changements dans les habitudes d'achat - comment prévoyez-vous une perturbation soudaine comme celle du COVID-19 ?

Je m'abonne
  • Imprimer

La Chine et le reste du monde continuent d'être touchés par l'épidémie de COVID-19 (nouveau coronavirus), et de nombreux autres pays sont soignés par des professionnels de la santé dévoués qui travaillent sans relâche 24 heures sur 24. Des millions de personnes sont déplacées à l'échelle régionale et mondiale en raison des directives de prudence et des restrictions de voyage. Les itinéraires mondiaux de tous les moyens de transport sont temporairement perturbés, tant pour les entreprises que pour les transporteurs multimodaux.

Une pandémie de cette ampleur a pris au dépourvu des entreprises et des industries entières, avec une onde de choc qui a eu des répercussions profondes sur leurs chaînes d'approvisionnement et leurs activités. Du point de vue des consommateurs, de nombreuses entreprises n'ont soudain plus de signal clair de la demande, car l'épidémie a complètement modifié les comportements et les habitudes d'achat. Dans de nombreuses industries, la demande a considérablement chuté ou s'est déplacée vers les canaux en ligne.

En raison des risques sanitaires et des déplacements de personnel, les fabricants ont du mal à recruter pour assurer une capacité de fonctionnement normale. De nombreuses entreprises connaissent des perturbations dans leurs centres logistiques et leurs itinéraires de livraison en raison des restrictions de circulations.

Impact sur les chaînes d'approvisionnement

L'événement COVID-19 a frappé diverses industries, mais pas toutes avec les mêmes conséquences. Des secteurs tels que l'automobile, les voyages, les biens de consommation, l'électronique et le commerce de détail ont été profondément touchés.

Plusieurs grands constructeurs automobiles ont dû fermer leurs usines en raison de l'incapacité des fournisseurs qualifiés à livrer les composants nécessaires à la production ainsi qu'aux difficultés de circulation du personnel pour cause de confinement.

Bien que ces constructeurs automobiles cherchent actuellement d'autres fournisseurs pour ces composants critiques, le délai de livraison pourrait ne pas être aussi court. La qualification des fournisseurs pour se conformer aux exigences de gestion de la qualité pourrait empêcher la réouverture de ces usines à court terme. Les fournisseurs de rang 2 peuvent, dans une certaine mesure, pallier le difficultés d'approvisionnement mais dans le cas du COVID-19, rares sont ceux qui sont encore opérationnels.

Les directions des achats doivent chercher à évaluer les stratégies achats qui équilibrent les coûts et les risques, en commençant par la planification de nouveaux sourcing de fournisseurs ou produits, tout en tirant parti des nouvelles technologies pour accélérer les prises de décisions. Or, les prévisions traditionnelles de la demande reposent sur l'historique des achats, cependant, les achats passés ne peuvent plus être un indicateur compte tenu des événements récents liés au COVID-19.

Même après la réouverture des usines, la plupart des sites ont encore du mal à atteindre 50 % de leur capacité antérieure. Il sera essentiel de se concentrer sur la gestion de la disponibilité des pièces de rechange, car il est probable que l'entreprise renonce à des stratégies de maintenance pour disposer de plus de temps de production afin de rattraper la demande. Une panne majeure associée à l'indisponibilité des pièces de rechange peut avoir un impact similaire à celui d'un arrêt complet de l'usine.

Construire une chaîne d'approvisionnement résistante

Un équilibre délicat est nécessaire entre les efforts courts termes de l'État et une base de résilience à long terme.

Il ne fait aucun doute que les entreprises sont face à des challenges inouïs pour se remettre de cette épidémie. Toutefois, il faut mener une discussion approfondie sur la manière d'empêcher que le prochain raz-de-marée imprévisible ait le même impact.

Lire la suite en page 2 : Quelques piliers clés pour aider les entreprises à mettre en place une stratégie achat résiliente


Voici quelques piliers clés pour aider les entreprises à mettre en place une stratégie achat résiliente :

1.Évaluer les risques de bout en bout de la chaîne d'approvisionnement et prioriser les catégories d'achats critiques

À court terme, la réactivité et la rapidité des actions sont essentielles. Nous vous suggérons d'effectuer un bilan de santé et des risques auprès de vos fournisseurs et prestataires logistiques :

- Identifier l'évolution de la demande et les niveaux de stocks afin de localiser les ruptures critiques en matière d'approvisionnement, de capacité de production, d'entreposage et de transport.

- Définir des objectifs et une stratégie de résilience à court terme visant à ouvrir de nouveaux réseaux de production et de distribution fournisseurs.

- Déployer des plans d'action basés sur des analyses de scénarios pour limiter l'impact des catastrophes. Un tableau de bord basé sur des faits, comprenant des indicateurs clés de performance (KPI) aide à créer une visibilité à l'échelle de l'entreprise et de l'écosystème.

2. Développer un processus solide de gestion des risques et diversifier le réseau de fournisseurs

Les entreprises doivent dresser une cartographie des réseaux fournisseurs et de la chaîne d'approvisionnement, du consommateur final aux fournisseurs de niveau N. Pour chaque noeud de la chaîne d'approvisionnement (entrepôt, usine, fournisseur, transport...), les entreprises doivent établir une méthodologie pour mesurer les risques.

3.Renforcer la digitalisation et l'automatisation des industries

Tirer parti de l'automatisation et des solutions digitales Source-to-Pay (Sourcing Force, Ariba, Coupa, Ivalua...) afin de réduire la dépendance à l'égard des processus à forte intensité de main-d'oeuvre. Le confinement et les restrictions de circulation ont mis à mal de nombreuses usines alors même que les technologies numériques peuvent permettre de normaliser le travail quotidien et soulager la pression sur des personnes indispensables au fonctionnement d'une opération. Les capacités de fabrication automatisée permettront à une entreprise de mener une opération de fabrication en utilisant du personnel interchangeable et de réduire les besoins en main-d'oeuvre.

4.Évaluer et ajuster les priorités stratégiques des catégories d'achats

Le challenge des directions achats réside dans leurs capacités d'adaptation à redéfinir les stratégies achats et créer de nouvelles relations commerciales avec les fournisseurs. Un système d'achat souple, reposant sur la technologie et prenant en compte les priorités stratégiques des catégories en termes de coût, qualité, délai de livraison, innovation, etc. contribuera également à renforcer la résilience face à la crise du COVID-19. Les entreprises peuvent introduire une technologie e-Sourcing pour bénéficier des annuaires fournisseurs. La mise en oeuvre d'un annuaire fournisseurs (SRM : Supplier Relationship Management) dans le cadre des achats et de la gestion du cycle de vie des fournisseurs peut renforcer la capacité d'approvisionnement et la collaboration des fournisseurs dans des circonstances difficiles.

5.Investir dans des capacités de planification et d'exécution plus collaboratives et plus souples

Les possibilités offertes aujourd'hui par les technologies peuvent apporter plus d'agilité et de collaboration au sein de l'entreprise ainsi qu'entre les partenaires commerciaux. Des applications Cloud de gestion des commandes pour la détection des demandes d'achat et le suivi des mouvements de marchandises accélère la fluidité des échanges entre collaborateurs, tout en renforçant la surveillance des comportements. Ces capacités digitales sont extrêmement importantes pour la performance des entreprises, même dans des conditions commerciales normales, et elles augmentent la résilience de la chaîne d'approvisionnement en cas de pandémie, comme l'épidémie COVID-19 que nous vivons aujourd'hui.

L'actuelle pandémie COVID-19 a provoqué des perturbations dans tous les secteurs avec des degrés d'impact divers. Il est temps pour les entreprises d'évaluer, de se remettre du choc et de réagir rapidement face aux nombreux obstacles et défis qui se dressent encore sur leur route. Dans le chaos de la reprise, il sera très facile de négliger les causes profondes et les lacunes de la chaîne d'approvisionnement qui ont pu paralyser les entreprises pendant cet événement majeur et imprévisible. La mise en place d'une chaîne d'approvisionnement résiliente sera l'épicentre des discussions pour les années à venir.

Par Olivier Audino, directeur de Buy Made Easy

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande

Retour haut de page