En ce moment En ce moment

DossierDe l'urgence des achats responsables

Publié par Marie-Amélie Fenoll le

6 - Le défi de la supply chain responsable

72 % des supply chain managers reconnaissent que les risques climatiques peuvent affecter de manière significative leur business, recettes et dépenses. Quelles sont les bonne pratiques à mettre en oeuvre?

Suite aux conclusions de la COP21, l'émission de gaz à effet de serre et la réduction de l'empreinte carbone sont une priorité. À ce titre, la mise en place d'une supply chain responsable est un enjeu majeur. C'est ce que révèle une grande étude sur "l'impact climatique de la supply chain" menée par le CDP (Carbon Disclosure project) et BSR, organisation à but non lucratif mondiale qui travaille avec plus de 250 entreprises. 72 % des sondés reconnaissent que les risques climatiques peuvent affecter de manière significative leur business, recettes et dépenses.

Parmi les risques climatiques majeurs identifiés figurent, pour 46 % d'entre eux, l'élévation du niveau de la mer, les changements de température et les cyclones tropicaux. Le rapport suggère que les émissions de carbone et la gestion du climat sont de plus en plus pris en compte dans les décisions d'achat et perturbent les modèles d'affaires basés fournisseurs établis. L'Oréal, par exemple, travaille avec CDP pour créer des tableaux de bord sur le climat des fournisseurs qui peuvent être facilement comprises par le département d'achat. Tandis que Coca-Cola Company et le Groupe LEGO mettent en place des formations pour les fournisseurs afin d'améliorer la performance climatique et créer de la valeur partagée. Autant de bonnes intentions dont on attend les résultats sur le papier...

Témoignage

Anne Le Rolland, p-dg d'ACTE International, prestataire en global supply chain management

"Une supply chain responsable doit se baser sur le "prix de revient international" (PRI) du produit"

Les choix de sourcing d'une supply chain responsable doivent être directement justifiés par le prix de revient international (PRI) du produit. Le seul prix de fabrication (matière + main-d'oeuvre) n'est pas un critère suffisant pour choisir la zone de production. Tous les coûts induits par l'achat international doivent être ajoutés dans le PRI afin d'être comparé au prix de revient d'une fabrication locale ou régionale : coûts de transport, droits de douane, mobilisation de la trésorerie du donneur d'ordre et aussi déplacements professionnels des acheteurs, coût des contrôles qualité et de la non-qualité, charges de tests de laboratoire, etc. La cartographie logistique d'approvisionnement et de distribution fait partie inhérente d'une supply chain responsable.

Il s'agit de réduire l'empreinte carbone, de raccourcir le routing de circulation des produits entre le lieu de production et de distribution finale. Vaut-il mieux vendre aux États-Unis des produits fabriqués en Chine qui transitent par un entrepôt européen, ou fabriquer un sous-ensemble en Europe, l'assembler au Mexique et livrer aux États-Unis ? Des choix qui peuvent contribuer à réduire significativement la facture douanière et fiscale des produits et permettre de laisser un peu plus de marge chez le fabricant.

Le mode de transport est finalement le maillon le plus simple à traiter d'une supply chain responsable. Limiter le fret aérien, consolider les produits en fret maritime a maxima, et quand c'est possible, utiliser des solutions de transport alternatives (routier électrique, ferroviaire, barge). Sélectionner des compagnies maritimes et aériennes engagées sur l'environnement, mettant à disposition des calculateurs d'empreinte carbone, ayant signé les conventions internationales, ou tout simplement investissant dans des flottes d'avion et de navires plus écofriendly. Les appels d'offres des donneurs d'ordre, particulièrement dans les secteurs du luxe et des biens de consommation intègrent de plus en plus souvent les critères RSE, allant parfois jusqu'à en faire un prérequis avant l'étape d'offre tarifaire.



Marie-Amélie Fenoll

Marie-Amélie Fenoll

Journaliste

Journaliste depuis près de 6 ans, j’ai rejoint l’univers des achats et de la presse professionnelle en 2010. Un nouveau monde s’est ouvert à moi sur le [...]...

Voir la fiche
Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Ecosystème

Par la rédaction

13 ans. AgileBuyer a fêté son anniversaire en compagnie d'une centaine de décideurs, dont nombre de directeurs achats, au coeur du jardin des [...]