Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Sécuriser les approvisionnements en minerais, le défi de l'OFREMI

Publié par le - mis à jour à
Sécuriser les approvisionnements en minerais, le défi de l'OFREMI

L'Observatoire français des ressources minérales pour les filières industrielles (OFREMI) vient d'être officiellement lancé à Paris ce 29 novembre 2022. Initié à l'issue du rapport Varin sur la sécurisation des approvisionnements en métaux critiques, il rassemble les compétences des principaux acteurs français sur l'analyse des chaînes de valeur des métaux stratégiques.

Je m'abonne
  • Imprimer

Alors que les tensions géopolitiques et les politiques de transition énergétique et numérique accroissent nos besoins en ressources minérales, les perturbations géopolitiques, sociales, logistiques, voire climatiques fragilisent nos approvisionnements et interrogent notre souveraineté et l'autonomie de nos filières industrielles. Face à cette situation, l'Observatoire français des ressources minérales pour les filières industrielles (OFREMI) va permettre de développer et mutualiser des outils d'analyses stratégiques et prospectives afin de fournir des éléments d'analyse en amont des décisions aux acteurs publics et privés.

Observatoire et lieu d'intelligence économique, l'OFREMI ambitionne également de valoriser son propre sous-sol alors que notre pays dispose justement, en métropole et en Outre-Mer, de certains métaux critiques : lithium dans le granit de Beauvoir dans l'Allier et dans l'eau géothermale d'Alsace, nickel et cobalt en Nouvelle-Calédonie, etc.

Associant les pouvoirs publics et les principales filières industrielles, il prévoit de mettre à disposition de ses partenaires une veille stratégique, économique et technique des chaînes mondiales d'approvisionnement et des besoins actuels et futurs du secteur industriel afin de produire des analyses de risques nécessaires à toute décision d'investissement.

Outre les actions de fond, une "ligne directe" sera aussi créée afin de répondre rapidement au besoin de l'industrie ou des acteurs publics.

Les organisations derrière le projet OFREMI

Animé par le BRGM, l'OFREMI associe également les compétences du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), de l'Institut français du pétrole et des énergies nouvelles (IFPEN), de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), de l'Institut français des relations internationales (IFRI) et du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM).

Lancé avec le soutien du comité stratégique de filière (CSF) Mine et Métallurgie, l'OFREMI se donne pour mission de renforcer la résilience et la souveraineté des filières industrielles stratégiques françaises en les aidant à sécuriser leur approvisionnement en ressources minérales.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande

Retour haut de page