En ce moment En ce moment

[Tribune] Optimiser la gestion des comptes fournisseurs grâce à l'intelligence artificielle

Publié par le | Mis à jour le
[Tribune] Optimiser la gestion des comptes fournisseurs grâce à l'intelligence artificielle

Comme le prouve le rapport du ministre Cédric Villani sur l'intelligence artificielle et les mesures annoncées par le gouvernement Macron, l'IA est un enjeu de taille pour les entreprises. En quoi celle-ci peut améliorer la gestion des comptes fournisseurs? Voici les pistes à suivre.

  • Imprimer

Plus de 20 millions d'appareils Amazon Alexa ont été vendus en 2017, et Google a vendu un assistant Google Home chaque seconde depuis que l'expédition de la version Mini a commencé en Octobre, rendant l'intelligence artificielle à commande vocale accessible au plus large public jamais touché. La météo, une blague amicale ou des anecdotes aléatoires sont faciles à retrouver pour Alexa et Google. Et lorsqu'elles sont à cours de réponse, la déclaration, "Je ne peux pas vous aider sur cela, mais j'apprends toujours ", nous rassure et prouve que l'appareil est en apprentissage permanent.

Imaginons demander : "Google, quels comptes sont en retard de paiement de 30 jours ?"

Cette même fonctionnalité ne serait-elle pas excellente au sein d'un service de gestion des comptes fournisseurs ? Imaginons demander : "Google, quels comptes sont en retard de paiement de 30 jours ?"

Les entreprises témoignent des capacités de l'IA et de leurs bénéfices en interne. Selon un sondage de Forrester, les investissements liés à l'IA sont passés de 40 % en 2016 à 51 % en 2017. Toutefois, 55 % des répondants ont avoué n'avoir pas encore obtenu de résultats opérationnels tangibles. Les entreprises réalisent que les technologies d'IA, y compris le machine learning, ne donnent pas toujours des résultats immédiats et ne sont pas aussi simples que les options plug-and-play comme Amazon Alexa ou Google Mini.

Selon PwC, l'entreprise des Big Four, le plus grand défi à relever pour obtenir des résultats rapides est la disponibilité de volumes importants de données étiquetées pour former le système. Les factures sont un excellent exemple de gros volumes de données étiquetées et représentent un domaine où il est opportun d'implémenter une technologie d'IA. Voici des mesures concrètes pour améliorer la gestion des comptes fournisseurs et obtenir des bénéfices immédiats.

Au-delà de l'automatisation des factures

L'élimination du papier est le premier pas vers la transformation numérique des comptes fournisseurs. De nombreuses entreprises ont intégré une technologie de capture de pointe capable d'extraire, valider et comparer automatiquement les données des factures et alimenter de manière transparente le flux de travail de comptes fournisseurs, le système ERP ou l'application métier.

La prochaine génération de machine learning en gestion des comptes fournisseurs comprend l'extraction intelligente de lignes et de champs de données. Cette technologie intègre la compréhension de la structure globale d'une facture. Le machine learning permet au système de reconnaître les modèles, par exemple lorsqu'un certain code du registre général est appliqué à une facture, et d'apprendre la structure globale d'une facture afin d'extraire automatiquement l'ensemble des données significatives. Le système mémorisera ces modèles, proposera des codes aux utilisateurs qui les coderont ou trouvera tous les totaux, montants et détails contenus dans la facture. L'intelligence artificielle reconnaît le résultat et sait comment traiter, valider et recommander ces données. Cela réduira le temps que les comptables consacrent à la saisie et à la correction des données.

Lire la suite en page 2 : miser sur le machine learning

Cédric Hubert, Abbyy Europe

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet