En ce moment En ce moment

Les PME captent une plus grande part d'achat des grands groupes

Publié par le | Mis à jour le
Les PME captent une plus grande part d'achat des grands groupes

Les mécanismes de coopération s'organisent entre grands groupes et PME. L'Observatoire 2018 de PactePME montre une volonté des grands comptes de s'adapter aux problématiques des PME même si l'écosystème peut encore progresser et gagner en efficacité.

  • Imprimer

Le maillage PME grands groupes s'enrichit et se diversifie, ces derniers faisant des efforts d'adaptation certains, notamment au niveau de leurs process achats pour faciliter l'accès des PME à leurs marchés. Pour preuve, l'Observatoire 2018 de PactePME montre que les PME captent une part plus importante des achats des grands groupes soit 26% en valeur (contre 24% en 2015). De même, le baromètre fait état d'un taux de satisfaction globale des PME à 76%, en hausse de 9 points par rapport à l'édition précédente, sur la qualité de la relation fournisseurs notamment au niveau des échanges en amont, des synergies et de la relation contractuelle. Autant de signes d'ouverture et d'indices positifs concernant les relations PME-grands comptes. "D'une relation client/fournisseur clivante et défensive on arrive à la mise en place d'une relation partenariale. C'est un virage majeur que sont en train de prendre les entreprises Françaises", estime Philippe Luscan, président de PactePME et directeur industriel chez Sanofi.

Sans dresser un tableau idyllique, les grands groupes membres de PactePME progressent dans la prise en compte des problématiques des PME notamment en adaptant et en simplifiant leurs process achats ou en cherchant à améliorer leurs systèmes de facturation. "Sur les 4 600 fournisseurs répondants, le taux de satisfaction atteint 80% concernant le respect des délais de paiement et 89% sur le respect des engagements contractuels", relate Agnès Bricard, vice-présidente de PactePME. Des points d'amélioration tout de même ont été identifiés par les PME interrogées qui réclament une meilleure visibilité sur la stratégie achats, sur le planning de déroulement des marchés et qui attendent des grands comptes une aide au développement tant sur le plan national qu'international.

Message entendu de PactePME qui a déjà prévu le lancement fin mai d'une nouvelle plateforme Co-exportation entre grands comtes et PME qui vise à soutenir le développement à l'international de ces dernières. L'association prévoit également de relancer sa base Premium qui permet à chaque grand compte de recommander les meilleures start-up, PME et ETI avec lesquelles il a collaboré. Chaque édition de l'Observatoire est ainsi l'occasion de prioriser les actions à mener pour gagner en efficacité collective.

Lire la suite page 2 - Quelques exemples d'actions concrètes menées par des grands groupes



La rédaction vous recommande

Par Synertrade

premiere vue cette loi peut representer de nouvelles contraintes pour les entreprises ainsi que des risques reputationnels et financiers Mais [...]

Sur le même sujet