Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

DossierAchat d'intérim : les solutions pour dépenser moins

Publié par Floriane Salgues le

2 - Négocier les coefficients

Le travail temporaire tarifie ses prestations généralement sous la forme de coefficients, de recrutement et de gestion, appliqués au salaire brut du collaborateur, ce qui établit le coût d'un intérimaire à environ deux fois son salaire de base.

  • Imprimer

Autre méthode : jouer sur les coefficients. Le travail temporaire tarifie ses prestations généralement sous la forme de coefficients, de recrutement et de gestion, appliqués au salaire brut du collaborateur - hors indemnités de congés payés et de fin de mission -, ce qui établit le coût d'un intérimaire à environ deux fois son salaire de base. Ainsi, pour les acheteurs, les principales marges de pourparlers concernent-elles ces deux paramètres. Ce que reconnaît Éric Soumar, responsable achats matériel, maintenance et intérim chez Elior : "La baisse des coefficients fait, bien sûr, partie des négociations. Nous amenons sur la table 52 millions d'euros de chiffre d'affaires Europe pour l'intérim, et 39 millions d'euros pour la France. C'est un levier pour faire jouer la concurrence et obtenir des gains de négociations, dans le respect des obligations demandées".

Réduire les coûts de gestion des contrats

Aider à réduire les coûts de gestion des contrats : là est l'ambition d'Efficien'TT, offre déployée par Alphyr en 2013, qui promet jusqu'à 10% de réduction. "Nous avons constaté qu'il est dommage qu'un intérimaire régulier, déjà connu par l'entreprise cliente, soit recruté par une agence, dans une logique purement lucrative, alors que l'étape de sourcing n'est pas nécessaire, souligne Alexandre Pham, coprésident d'Alphyr. Un audit d'un an sur des sites pilotes de Carrefour nous a, par exemple, révélé que 80% des intérimaires étaient déjà connus par eux."

Utile lors du recours à des intérimaires identifiés, la solution a déjà séduit une quinzaine de clients. À l'instar d'Ivalis, société qui se situe sur le marché de l'externalisation de l'inventaire pour la grande distribution, et qui a franchi le pas, il y a trois ans, pour ses intérimaires compteurs professionnels ou ­étudiants, déjà sélectionnés par ses soins. "L'avantage premier est bien sûr économique, reconnaît Christophe Dupont, directeur général d'Ivalis : lorsque l'on parle de volumétrie et de régularité importantes, cela nous permet d'optimiser les coûts. Nous déléguons la gestion du contrat et de la paie à Alphyr : la solution donne une productivité inégalable". Et d'ajouter : "Le gain est confidentiel, vis-à-vis de notre prestataire, mais je peux assurer qu'il est loin d'être marginal".

Et pour cause : "Nous avons appliqué la logique du lean manufacturing à ces contrats de gestion sans sourcing, explique Alexandre Pham, en décomposant l'ensemble du processus administratif en étapes, comme le choix du candidat ou l'émission d'un contrat, ainsi qu'en sous-étapes telles que récolter des informations, les saisir, éditer le contrat, le mettre sous pli, ou encore émettre la déclaration d'embauche. Nous sommes à même d'affecter le prix le plus juste possible à chaque contrat validé." Résultat, pour le client : en fonction du niveau de rémunération du collaborateur et de la durée des missions, notamment, Efficien'TT propose des coefficients allant de 1,66 à 1,78.

"Une bonne négociation ne sert à rien, si les tarifs ne sont pas correctement appliqués sur les factures", prévient Nicolas Rigot, dont l'entreprise s'est munie d'un logiciel de dématérialisation de l'acte d'achats de travail temporaire.

Journaliste pour Emarketing.fr et le magazine Marketing, je parle souvent data, digital et médias sociaux. Et quand je me tais, je tweete : @FloSalgues [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet

Talents

Par la rédaction

Hélène Paul, directrice achats de Michelin, a donc été élue directrice achats de l'année dans le cadre de nos Trophées Décisions Achats / CNA. [...]

Talents

Par Aude Guesnon

Les résultats des Trophées Décision Achats / Conseil national des achats ont été annoncé hier soir. Hélène Paul, CPO de Michelin, a été élue [...]