Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

DossierLes multiples facettes d'un profil d'acheteur idéal

Publié par le

5 - Les leviers de la fonction achats

À cela s'ajoute la sous-traitance ou l'externalisation des achats non stratégiques. Le profil de l'acheteur ne sera pas le même en fonction des achats effectués. Les achats stratégiques impliquent d'appréhender un certain nombre de leviers.

  • Imprimer
  • L'innovation : l'acheteur doit gérer son panel fournisseurs et connaître les innovations liées à son marché pour les proposer aux équipes R & D de son entreprise. C'est d'autant plus important que 60 à 70 % du potentiel d'innovation se trouvent chez les fournisseurs les plus stratégiques. Simultanément, l'acheteur doit assurer une démarche de marketing achats en interne afin de déterminer les besoins futurs de son entreprise.
  • Le cash : il est lié à l'innovation et au speed-to-market : l'entreprise peut accorder des conditions de paiement exceptionnelles à ses fournisseurs stratégiques. Notamment s'il s'agit de PME, qui ont souvent des difficultés de trésorerie et d'autofinancement.
  • Le cost-out : il s'agit de repérer les surcoûts pour les réduire le plus possible.
  • Le risque : il s'agit là principalement d'éviter les ruptures d'approvisionnement, notamment pour les matières premières.
  • L'environnement et le social : Il convient de donner toujours plus de visibilité à ses fournisseurs stratégiques et de permettre un développement durable de leurs activités, en leur fournissant un prévisionnel de commandes pour l'année à venir, si possible.
  • Le speed to market : L'innovation apportée par les fournisseurs permet à l'entreprise d'être la première à lancer un produit et, de fait, de gagner des parts de marché et d'accroître ses bénéfices.

Dans la logique d'une réflexion systémique, il semble opportun d'impliquer l'ensemble des parties prenantes dans une ultime préconisation. Il s'agit de la mise en place d'un livret de l'étudiant personnel et évolutif portant sur le développement des aspects métacognitifs des compétences. Le but est d'établir au début de la formation un "portrait", état des lieux de l'apprenant. Une fois les axes de progression identifiés, l'organisme de formation et l'entreprise pourraient conjointement privilégier les missions susceptibles d'aider l'apprenant sur des points d'amélioration précis. Charge ensuite à l'étudiant d'évoluer. Chacun des acteurs est ainsi responsabilisé et les objectifs clairement identifiés.

Zoom : Les compétences les plus citées par les acteurs pour mener à bien les activités d'achats stratégiques et être considéré comme un bon acheteur sont liées à des aspects métacognitifs :

assertivité
capacité de synthèse
capacité d'influence
leadership
empathie
proactivité
sens du business
travail en équipe
vision globale

Isabelle Jehan

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet

Talents

Par la rédaction

Hélène Paul, directrice achats de Michelin, a donc été élue directrice achats de l'année dans le cadre de nos Trophées Décisions Achats / CNA. [...]

Talents

Par Aude Guesnon

Les résultats des Trophées Décision Achats / Conseil national des achats ont été annoncé hier soir. Hélène Paul, CPO de Michelin, a été élue [...]