Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

DossierLes multiples facettes d'un profil d'acheteur idéal

Publié par le

1 - Achats : une fonction stratégique

Avec l'externalisation, les achats représentent entre 50 et 90 % du prix de revient d'un produit ou d'un service. Le rôle de l'acheteur est de plus en plus déterminant dans la compétitivité de l'entreprise.

  • Imprimer

Isabelle Jehan

L'auteur : Isabelle Jehan

Titulaire d'un mastère spécialisé en achats internationaux de Bordeaux école de management (BÉM), Isabelle Jehan travaille au MAI, depuis 1998. Elle y occupe les fonctions de responsable pédagogique. C'est dans ce contexte qu'elle décide de mener un travail de thèse en Sciences de gestion. En novembre 2012, Isabelle Jehan a soutenu avec succès sa thèse sur les compétences idéales de l'acheteur et les environnements les plus propices à leur développement.

Après le passage d'une économie de production à une économie de marché dans les années soixante, les entreprises se sont profondément réorganisées, pour faire face à des contraintes concurrentielles croissantes. La plupart d'entre elles ont recentré leur activité sur un coeur de métier et ont, par conséquent, externalisé tout ce qui ne faisait pas partie de leur domaine de compétences. Lorsque l'on parle d'externalisation, on parle d'achats. Aujourd'hui, on considère que les achats représentent généralement 50 à 90 % du prix de revient d'un produit ou d'un service, en fonction du secteur d'activité de l'entreprise. Le rôle de l'acheteur en est enrichi, de même que les compétences nécessaires à l'exercice du métier. Il doit être capable d'accompagner l'entreprise dans son évolution en ayant une vision globale de son environnement, de plus en plus complexe. La compétitivité de l'entreprise dépend, entre autres, de son professionnalisme et de sa capacité à rechercher des solutions qui fourniront toujours plus de valeur ajoutée aux produits. La volatilité et l'imprévisibilité de l'environnement économique exigent une forte adaptabilité du potentiel humain en entreprise mais aussi une forte réactivité et une grande empathie. Face à ces enjeux, les recruteurs se trouvent le plus souvent dépourvus de méthode et d'outils.

A consulter : Thèse d'Isabelle Jehan " Comment caractériser les compétences du " bon " acheteur et leurs formes d'apprentissage ? "

Isabelle Jehan

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet

Talents

Par la rédaction

Hélène Paul, directrice achats de Michelin, a donc été élue directrice achats de l'année dans le cadre de nos Trophées Décisions Achats / CNA. [...]