En ce moment En ce moment

DossierLes achats collaboratifs créent de la valeur

Publié par le

5 - L'innovation ouverte : une démarche collaborative qui porte ses fruits

La collaboration se traduit aussi par une co-innovation, ou innovation ouverte. Grandes entreprises et PME innovent ensemble, mais aussi les grands groupes entre eux.

nICoLaS KoUrIM (Big Fish)

Co-innovation, codéveloppement, cofinancement sont autant de nouvelles façons de travailler différemment avec ses fournisseurs. L'innovation ouverte ou "open innovation" est sur toutes les lèvres. Aujourd'hui, dans le secteur industriel, si 56 % des PME estiment que les grandes entreprises les ont aidées à progresser dans leurs performances, seules 36 % déclarent innover ensemble et 29 % mener des projets communs.

Pour renforcer la compétitivité de certains secteurs d'activité comme l'industrie et favoriser l'émergence de l'innovation, des pôles de compétitivité existent soutenus par les pouvoirs publics. La collaboration peut également être transversale avec des acteurs d'un même marché qui s'associent pour une cause commune. " Un système de collaboration peut naître au sein d'un même écosystème ", certifie Nicolas Kourim, président-fondateur de Big Fish. A titre d'exemple, fin janvier, Renault-Nissan, Daimler et Ford ont signé un accord tripartite unique pour accélérer la commercialisation des véhicules électriques à piles à combustibles. Cette collaboration à visée 2017 affiche notamment pour objectif "la réduction des coûts d'investissement associés à l'ingénierie de cette technologie", précise un communiqué conjoint des groupes.

Vidéo : Atelier EBI - Innovation ouverte: mutualiser ses efforts de recherches

Des plates-formes d'échanges existent également pour favoriser l'émergence de l'innovation. C'est le cas de la plate-forme Hypios, ou de celle de l'américain Innocentive. Ces plates-formes internet de crowdsourcing mettent en relation des entreprises demandeuses de solutions avec des fournisseurs innovants susceptibles d'apporter des réponses aux problèmes posés. " Hypios.com ne remplace en rien les missions des services de R & D des grands comptes mais permet d'élargir le champ des possibles ", tient à préciser Arnaud Albrecht, VIP Serve chez Hypios.com. Une fois le problème posé, la plate-forme Hypios.com cible les entreprises susceptibles de trouver la solution adéquate et les met en relation. Les fournisseurs apportant la bonne réponse peuvent empocher de 20 000 à 30 000 euros.

Vidéo : présentation de la plateforme Hypios par Samuel Musacchio, vice-président.

Marie-Amélie Fenoll

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet