En ce moment En ce moment

DossierLes achats collaboratifs créent de la valeur

Publié par le

4 - Démarche collaborative : impliquer ses fournisseurs dans la stratégie de l'entreprise

De grandes entreprises comme Seb, Kraft Foods et Danone optent pour la collaboration en impliquant leurs fournisseurs dans la stratégie de l'entreprise.

De son côté, le groupe Seb, spécialisé dans l'électroménager, a mis en place un dialogue poussé avec ses fournisseurs et défini des stratégies de marchés avec eux. Des réunions annuelles sont menées avec les fournisseurs stratégiques. Ces réunions sont de deux natures, soit des "performance reviews" basées sur les chiffres, soit des "strategic reviews" orientées sur les perspectives de business développement. Au cours de ces "strategic reviews", les fournisseurs décrivent leur stratégie, leur marché, etc. Ils doivent en parallèle mettre noir sur blanc la façon dont ils perçoivent les forces et faiblesses, opportunités et menaces de Seb. En parallèle, Seb fait le même travail sur ses fournisseurs avant que les deux parties ne confrontent leurs points de vue respectifs. Environ 30 à 40 réunions de ce type sont organisées chaque année. Au final, des objectifs sont fixés à court, moyen ou plus long terme.

Autre axe de collaboration, un partenariat gagnant-gagnant avec des objectifs communs et chiffrés partagés. Enfin, " la prise de risque en termes d'investissements doit être partagée par le client et le fournisseur ", souligne Jean Breton, directeur du département de l'innovation au sein de l'association Thésame.

Jean Breton (Thésame)

La collaboration est aussi gage d'innovation. Chez Kraft Foods, " le rôle des fournisseurs est de contribuer à l'émergence de cette innovation ", explique Christine Guelin, responsable des achats hors production de l'entreprise agroalimentaire. Pour mener à bien cette mission stratégique, " la direction achats doit être intégrée dans le processus de l'innovation de l'entreprise. Elle doit fonctionner en mode projet avec des services comme la R & D ", prévient Jean Breton.

Le spécialiste en agroalimentaire Danone est très investi sur le sujet. " Notre rôle est de rendre plus compétitifs nos fournisseurs pour surmonter les barrières technologiques de l'innovation. De plus, Danone a investi dans certaines start-up pour les aider à porter une innovation à un stade très en amont de leur recherche et développement ", détaille Philippe Bassin, directeur général sourcing and supplier development chez Danone. Grâce à des petits fournisseurs et au travail conjoint des achats et de la R & D, le groupe a réussi de beaux succès comme sa bouteille Actimel 100 % végétale à base de canne à sucre, conçue grâce à la découverte d'un fournisseur brésilien de résine verte repéré par le programme de recherche d'innovation baptisé Inside/Outside. De même, c'est une petite PME qui est à l'origine de la molécule utilisée pour le produit Danacol de Danone, censé réduire le cholestérol.

Dans le secteur automobile, le groupe Valeo met en place des chantiers collaboratifs une fois par an avec ses fournisseurs privilégiés "preferred suppliers" auxquels il accorde des droits pondérés en retour par des obligations.

Vidéo : Big Fish, Collaboration Achats, du discours à la pratique

Marie-Amélie Fenoll

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Ecosystème

Par la rédaction

13 ans. AgileBuyer a fêté son anniversaire en compagnie d'une centaine de décideurs, dont nombre de directeurs achats, au coeur du jardin des [...]