En ce moment En ce moment

DossierLes achats collaboratifs créent de la valeur

Publié par le

1 - Achats collaboratifs : un levier d'optimisation

Les achats collaboratifs constituent un levier d'optimisation dans un contexte économique très concurrentiel. Les pratiques collaboratives peuvent être verticales mais aussi horizontales.

Négociation, mutualisation, massification, cost-killing... Il semble que les leviers d'optimisation des achats aient été usés jusqu'à la corde. Face aux défis constants de réduction des coûts et de création de valeur, les achats surfent sur la vague de la collaboration pour se différencier dans un univers économique toujours plus concurrentiel.

BertranD LaLanne (Créargie)

Aujourd'hui, les achats collaboratifs ont donc le vent en poupe comme en témoigne le dernier ouvrage Les achats collaboratifs : pourquoi et comment collaborer avec vos fournisseurs, d'Hugues Poissonnier, Michel Philippart et Nicolas Kourim, paru aux éditions de Boeck. Les auteurs de l'ouvrage parlent même du " développement des relations collaboratives comme une des principales innovations générées par la crise actuelle ". Cette tendance à aller vers des achats plus collaboratifs qui n'est certes pas nouvelle dans le monde des achats, permet " à la fois de jouer sur la réduction des coûts et le TCO (Total cost of ownership, ou coût total de possession) mais également de gagner en création de valeur ", explique Hugues Poissonnier, professeur à Grenoble École de management et directeur de la recherche de l'Irima (Institut de recherche et d'innovation en management des achats).

En résumé, " c'est à la fois un enjeu économique et un enjeu lié à l'innovation ", précise de son côté Bertrand Lalanne, directeur associé au cabinet de conseil Créargie. Codéveloppement, cofinancement ou co-innovation, les pistes à explorer sont nombreuses. Si ces pratiques collaboratives peuvent être verticales (relations clients/fournisseurs), elles peuvent également être horizontales (entre acteurs de la même industrie, utilisateurs des mêmes ressources ou en interne dans l'entreprise). Ainsi, pour Nicolas Kourim, président fondateur du cabinet de conseil Big Fish " le premier champ de bataille est en interne ".

Si l'accent est mis sur les achats collaboratifs dans les cercles d'acheteurs, " ils ne sont ni la panacée, ni une obligation mais sont cohérents avec la volonté d'une stratégie opérationnelle pour vendre des produits ou des services ", analyse Hugues Poissonnier. Au final, cette démarche doit être réfléchie et bien menée. " La démarche collaborative doit se structurer autour d'outils et de modalités pratiques ", insiste Bertrand Lalanne de Créargie. Une démarche qui peut être aussi bien verticale qu'horizontale.

Marie-Amélie Fenoll

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Ecosystème

Par la rédaction

13 ans. AgileBuyer a fêté son anniversaire en compagnie d'une centaine de décideurs, dont nombre de directeurs achats, au coeur du jardin des [...]