En ce moment En ce moment

Mobility management : comment piloter les données ?

Publié par le - mis à jour à
Mobility management : comment piloter les données ?

À la croisée de nombreuses problématiques et d'une multitude de données, le métier de mobility manager se définit comme un rôle d'arbitre. Valoriser les innombrables informations numériques semble être avant tout une question de méthode et de stratégie.

Je m'abonne
  • Imprimer

Ne dites plus "fleet manager" ou "travel manager", mais "mobility manager". Cette nouvelle dénomination apparaît dans un nombre croissant d'organisations, signe d'un métier qui change, qui intègre de nouvelles prérogatives et une approche plus globale des déplacements en général. "Le mobility management, c'est évidemment la gestion, le pilotage et l'optimisation de la mobilité des voyageurs, mais aussi la gestion des collaborateurs en mobilité. C'est une notion qui est devenue très large. Elle regroupe, bien sûr, la gestion des voyages d'affaires, mais également bien d'autres activités. On assiste à l'émergence d'un nouveau profil assez transversal dans l'entreprise, regroupant des compétences comme la gestion de flottes, de l'expense", décrit Antoine Delesalle, directeur des ventes France chez American Express Global Business Travel.

Pour Julie Troussicot, directrice France d'AirPlus International, ce changement de dénomination constitue un symbole fort, qui reflète une nouvelle posture que les entreprises doivent adopter afin de gérer efficacement la question de la mobilité : "Le sujet des déplacements professionnels doit être pris dans toute sa dimension et dans tous ses aspects. Il concerne les ressources humaines, la finance, les évolutions technologiques et, bien entendu, les achats. Ce n'est pas une dépense comme une autre. Elle impacte l'ensemble de l'entreprise, et même au-delà, puisque les prestataires choisis doivent ­pouvoir s'intégrer technologiquement aux systèmes de la société cliente."

Avec les solutions end-to-end qui arrivent sur le marché, au-delà des réservations qui concernent les travel managers, les fonctionnalités spécifiques relatives aux notes de frais et aux solutions de paiement que l'on trouve dans ces systèmes intéressent aussi bien la direction financière que les services IT, puisqu'il est question de donner la main au collaborateur sur les actions à mener en la matière. "Dans ce contexte, les ressources humaines ont, bien sûr, également un rôle. Ce besoin d'avoir une vision plus globale de l'entreprise et cet élargissement du périmètre du travel manager explique aussi que ce dernier devienne de plus en plus un mobility manager", ajoute Julie Troussicot.


Je m'abonne

Mathieu Neu

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet