Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Baromètre des flottes et de la mobilité: les parcs augmentent !

Publié par Lisa Henry le - mis à jour à
Baromètre des flottes et de la mobilité: les parcs augmentent !
© Sergey Kelin - stock.adobe.com

Contre toute attente, la crise sanitaire n'a pas eu d'impact trop important sur l'industrie des flottes automobiles professionnelles. C'est le bilan plutôt positif qui ressort du baromètre des flottes et de la mobilité 2021, publié par l'Arval Mobility Observatory.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le baromètre des flottes et de la mobilité, publié le 15 mars 2021, montre des résultats "très encourageants, dans l'ensemble, pour le secteur de l'automobile professionnelle". Selon le baromètre des flottes et de la mobilité 2021 de l'Arval Mobility Observatory*, un manager de flotte sur deux anticipe une augmentation de son parc automobile dans les trois prochaines années, alors que seuls 23% le prévoyaient en 2020. Ces mêmes managers sont 59% à prédire une augmentation de leur activité qui entraînera une augmentation du nombre de véhicules de fonction. Ces bons résultats ne sont pas enregistré "malgré" la Covid-19, mais presque "grâce" à elle, puisque les mesures prise pour répondre à la crise sanitaire ont élargi les critères d'éligibilité. Aujourd'hui 30% des salariés ont le droit à un véhicule de déplacement professionnel, contre seulement 17% en 2020.

Si certains membres du panel ne prévoient aucune évolution, 10% des managers de flotte interrogés anticipent tout de même une réduction de leur parc automobile. Une réduction qui serait due aux problèmes économiques causés par la crise sanitaire.

Un pas de géant vers la transition écologique

La démarche RSE est toujours au coeur des préoccupations. 57% des responsables de flotte déclarent utiliser aux moins une technologie alternative contre 30% en 2020. D'ici trois ans, ils pourraient être 80%. Si en 2020 seulement un tiers des entreprises utilisait des flottes entièrement électriques, deux tiers pourraient y passer d'ici 2023.

41% de ces gestionnaires de flottes qui augmentent leur utilisation de VE, l'expliquent par la démocratisation des points de recharges publiques, et la diminution du prix d'achat des modèles. A l'opposé, seules 16% des entreprises déclarent qu'elles ne veulent pas intégrer de véhicules électriques à leur flotte.

Nouvelles mobilités et véhicules connectés

La sécurité des collaborateurs semble de plus en plus prise en considération, surtout depuis le début de la crise sanitaire. Cette préoccupation entraîne des chiffres importants en matière de nouvelles mobilités : 77% des entreprises proposent désormais, au minimum, une solution alternative de déplacement.

Afin de mieux penser cette sécurité, mais aussi les coûts liés à la mobilité, et gérer les utilisations, 60% des flottes de particuliers et 50% des flottes de VUL ont adopté des véhicules connectés. Dans la même lignée, les process de suivi de dérive de conduite connaissent une augmentation de 52%.

Ces résultats, bien que positifs, montrent aussi l'incertitude de la situation actuelle. Les mesures prises pour combattre la Covid-19 changent presque toutes les semaines, et les entreprises tentent de s'y adapter tant bien que mal. C'est ainsi que le recours à la LLD se renforce, 76% des entreprises affirment vouloir y recourir pour les trois ans à venir, soit une augmentation de 26% par rapport à l'an passée, et de 32% depuis 2019.

* étude menée par l'institut Kantar auprès de 5 197 entreprises dans le monde (dont 4 443 en Europe et 312 en France)


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande