En ce moment En ce moment

DossierBonnes pratiques : quand le secteur public s'inspire du privé

Publié par le

1 - La commande publique, un outil de gestion

Avec la montée en puissance de la stratégie achats dans le secteur public, cette fonction s'est professionnalisée. Ainsi, pour 87% des sondés, un métier d'acheteur public doit exister.

  • Imprimer

" Dans la mesure où la commande publique utilise la fonction achats comme un outil de gestion, son existence est le signe de la maturité de cette fonction dans le secteur public." Tel est le constat dressé par Michel Madar du cabinet achats Crop and Co. " Les acheteurs ont une problématique technico-économique à résoudre (stratégies d'achat, négociation, analyse de la performance financière, etc.), poursuit-il, tandis que le service des marchés est davantage axé sur l'administratif et le juridique. Il convient donc de clarifier les fonctions et de dissocier les achats des marchés. " Ainsi, 32 % des sondés appartiennent à une direction achats et 13 % à la commande publique. La majorité reste cependant rattachée à une autre direction (33 %).

46% des sondés ont suivi une formation diplômante ou un cycle de formation acheteur.

Sans surprise, l'enquête met en évidence la professionnalisation des achats publics. Ainsi, 73 % des acheteurs interviewés estiment que leur métier s'est professionnalisé. Preuve en est avec le taux de formation des acheteurs puisque près de 46 % ont suivi une formation diplômante en achat ou un cycle de formation acheteur. " Il existe une véritable montée en puissance de la stratégie achats dans le secteur public ", souligne Sébastien Taupiac, directeur adjoint des achats de l'Ugap de 2008 à 2013 et aujourd'hui directeur délégué aux offres complexes, en s'appuyant sur les chiffres. " Dans 45 % des structures ­interrogées, la stratégie achats est en cours d'élaboration. " Et près de 84 % participent à la politique achats de leur établissement.

Au final, près de 87 % des sondés considèrent qu'il doit exister un métier d'acheteur public. Reste à savoir comment le définir : par des concours ? Une grille de salaire spécifique différente de celle du métier d'approvisionneur ? La question reste ouverte.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter l'article suivant : Dix propositions pour une commande publique plus performante

Marie-Amélie Fenoll et Jérôme Pouponnot

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet