En ce moment En ce moment

Les 6 maux des achats publics

Publié par Marie-Amélie Fenoll le - mis à jour à
Les 6 maux des achats publics
© siraanamwong - Fotolia

Corruption, mauvaise image, manque de formation, ... dans son dernier ouvrage "les achats, un trésor caché", Jean-Arthur Pinçon pointe du doigt les 6 maux des achats publics et plaide pour une nouvelle façon de penser la commande publique. Décryptage.

Je m'abonne
  • Imprimer

Les achats de mines d'uranium par Areva avec une perte financière de près de 3 milliards d'euros, l'échec de l'écotaxe avec des pertes estimées à 950 millions d'euros ou plus récemment les 400 millions d'euros de pertes par l'Education Nationale à cause d'un mauvais achat de logiciel RH, ... les exemples d'échecs dans les achats ne manquent pas.

"Aujourd'hui, les achats publics représentent environ 300 milliards d'euros et une économie de 20% résoudrait en grande partie le déficit public", insiste Jean-Arthur Pinçon*, ingénieur et consultant achats son récent ouvrage intitulé "Les achats, un trésor caché" édité chez L'Harmattan. Dans ce dernier, il dresse une liste non exhaustive des erreurs commises par les achats et des solutions qui pourraient y être apportées.

Manque de formation, corruption, mauvaise image, ... : les 6 maux des achats

Selon l'auteur, les 6 maux des achats publics peuvent se résumer à : "Une image principalement juridique qui entraîne une faiblesse de la formation et amène un manque de professionnalisme. Ce qui favorise la corruption d'autant que les sanctions n'existent pratiquement pas".

Principal écueil des achats publics : ils souffrent d'une mauvaise image. La raison? "Il colle à l'acte d'achat une image de facilité, contrairement à celui de la vente", explique l'auteur. Ainsi, dans les écoles de commerce, les formations en achats sont eu voire inexistantes tandis que les formations en vente sont légion. Les achats sont également trop souvent synonymes de corruption. Enfin, d'un point de vue technique, la comptabilité publique dissocie les dépenses d'investissement (achats) et les dépenses de fonctionnement avec au final un manque de visibilité sur l'ensemble des achats qui sont imputés sur différents comptes.

Enfin, sans grande surprise, il pointe ensuite du doigt le "poids du juridique" malgré la récente réforme du code de la commande publique et "un manque de formation sur l'aspect économique de l'achat".

Le manque de sanctions appliqués dans des cas extrêmes de gâchis d'argent public tels que l'écotaxe, la Philharmonie de Paris... Il dénonce le "laxisme dans les suites judiciaires" et cite les exemples de Bouygues dans le cas du chantier de Flamanville et de Ségolène Royal à l'époque où elle était à la tête de la région Poitou-Charentes (2004 à 2014).

Heureusement, selon l'auteur, des solutions existent pour repenser les achats publics. Cela se traduit autant dans la méthode que dans la structure et l'organisation de la commande publique.

Lire la suite en page 2 : un plaidoyer pour de nouvelles instances de contrôle


*L'auteur Jean-Arthur Pinçon est ingénieur ESPCI/IEP Paris. Il dirige MA consulting, société spécialisée dans le management des achats. Il a mis au moins une méthode baptisée OPERA basé sur l'analyse de la valeur dans les achats. Il a écrit plusieurs ouvrages dont "Le gâchis : 30 milliards d'euros perdus par an dans les achats publics", paru chez L'Harmattan en 2015.


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Marie-Amélie Fenoll

Marie-Amélie Fenoll

Journaliste

Journaliste depuis près de 6 ans, j’ai rejoint l’univers des achats et de la presse professionnelle en 2010. Un nouveau monde s’est ouvert à moi sur le [...]...

Voir la fiche
Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Achats publics

Par Gérard Picovschi, avocat au sein du cabinet Selas Avocats Picovschi

En tant que directeur des achats, de multiples transactions peuvent rythmer votre activité. Quel que soit le domaine d'activité, des règles [...]

Achats publics

Par Marie-Amélie Fenoll

Corruption, mauvaise image, manque de formation, ... dans son dernier ouvrage "les achats, un trésor caché", Jean-Arthur Pinçon pointe du doigt [...]