En ce moment En ce moment

Fidélisation : La fin du monopole d'Amex chez Flying Blue

Publié par le | Mis à jour le
Fidélisation : La fin du monopole d'Amex chez Flying Blue

Air France met fin au monopole d'American Express pour son programme de fidélité en l'ouvrant à la fintech Mooncard.

Je m'abonne
  • Imprimer

Dans le domaine des programmes de fidélisation, l'accord historique entre le programme de fidélité Flying Blue d'Air France et la banque American Express semblait immuable depuis 20 ans. En ouvrant son programme à la fintech française Mooncard, la compagnie française veut booster son programme de fidélité durement touché par la crise sanitaire. Mooncard va, en effet, offrir un bonus de bienvenue très généreux en Miles. La fintech va surtout élargir la base de clients car Mooncard est acceptée dans 100 % des commerces français et internationaux grâce à son partenaire Visa. Elle prélève des commissions inférieures à celle d'Amex aux commerçants.

En ajoutant ce service premium, Mooncard devient l'une des cartes de paiement corporate les plus avancées et les plus complètes du marché. Une solution innovante qui donnait déjà accès à ses utilisateurs à un bouquet de services comme la gestion automatisée des notes de frais, générées automatiquement via les données de transaction, sans ressaisie. Les justificatifs sont archivés numériquement pour être conservés sans avoir à garder la version papier. De même Mooncard offre une offre d'assurances inégalées avec Allianz et un service d'assistant personnel 24 heures/7 pour aider les salariés dans leurs tâches quotidiennes. Ces Miles cumulés avec les cartes Mooncard permettront ainsi aux détenteurs de la carte de les utiliser par exemple pour acquérir des billets "prime" gratuits sur toutes les compagnies Skyteam (dont Air France, KLM, Transavia) ainsi que des surclassements, des accès en salon d'aéroport. Les Miles pourront également être utilisés pour le règlement de séjours dans les hôtels de grands groupes comme la chaîne Accor.

À noter que ces Miles seront nominatifs et permettront ainsi à leur détenteur un usage professionnel et personnel. " Mooncard est ainsi très fier de pouvoir participer à la construction des prochaines vacances post-covid de ses clients et de leur famille en leur permettant de cumuler encore plus de Miles ", ajoute Tristan Leteurtre, le président et co-fondateur de Mooncard, qui a déjà séduit près de 3 000 entreprises et plus de 500 établissements publics comme Matignon, les ministères ou le service des armées.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Jean-Jacques Manceau

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet