Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

La digitalisation des factures transport, un levier de compétitivité

Publié par le - mis à jour à
La digitalisation des factures transport, un levier de compétitivité

Le marché du transport souffre de sa faible digitalisation. À la complexité tarifaire et contractuelle, s'ajoute un lourd volume de données presque impossible à appréhender menant à des erreurs de perception et à des dérives de coûts durables.

Je m'abonne
  • Imprimer

Aujourd'hui encore, le marché du transport souffre de sa faible digitalisation. À la complexité tarifaire et contractuelle, s'ajoute un lourd volume de données presque impossible à appréhender. Résultat, une absence de visibilité consolidée sur la dépense qui mène invariablement à deserreurs de perception et à des dérives de coûts durables.

Le casse-tête du budget transport

La constitution ou le pilotage du budget est souvent un moment de forte tension au sein du service transport d'une entreprise. Il nécessite la mobilisation en urgence des équipes pour collecter les données nécessaires.

Et, lorsqu'il est nécessaire de mener des projets d'optimisation qui impactent plusieurs périmètres géographiques, cela implique une complexité supplémentaire liée au nombre important de sites logistiques, de transporteurs et d'autres parties prenantes. Il faut ensuite mettre les données en forme et les nettoyer ; des tâches chronophages aboutissant souvent à des résultats assez approximatifs. Or, c'est seulement lorsque la photographie est complète et exacte que les entreprises peuvent considérer la dépense et repenser leur stratégie afin de l'améliorer.

Inversement, une absence de visibilité consolidée conduit à des erreurs de perception, à des dérives de coûts qui s'installent durablement, face auxquelles elles sont souvent impuissantes, car aveugles.

La digitalisation du contrôle des coûts du transport de fret

Grâce à la digitalisation et aux capacités offertes par les nouveaux outils, les entreprises peuvent dépasser la complexité de visibilité sur les données pour enfin activer leur potentiel en mettant en place un fin contrôle des factures transport.

Le déploiement d'une solution de contrôle des factures transport commence immanquablement par la collecte et le traitement de la donnée. Les détails de chaque prestation de livraison sont passés en revue et paramétrés pour définir les règles de facturation précises.

C'est là que le contrôle des factures va jouer un rôle majeur en articulant les données entre elles pour identifier les décalages entre les montants théoriquement dus et ceux effectivement facturés. Ainsi, toute déperdition budgétaire injustifiée est mise en lumière.

Le contrôle de la facturation transport, un levier stratégique pour améliorer la compétitivité

Les écarts constatés entre les montants contractuellement dus et ceux facturés s'élèvent généralement entre 2 et 5% ! Cela représente des sommes non négligeables pour des entreprises dont le budget transport se compte en dizaines voire en centaines de millions d'euros par an.

De nouveaux services digitaux viennent dépasser les possibilités des TMS (Transport Management System), en capitalisant notamment sur l'analytique avancée des données issues du contrôle des factures de transport, en les traitant et en les rendant intelligibles grâce à la data visualisation.

Ce service de contrôle des coûts de transport et, de facto, d'aide à la décision permet aux équipes transport de dépasser la complexité inhérente à l'exploitation des données pour les laisser se concentrer sur un point important : réduire les dépenses. En quelques mois, le ROI d'une solution de digitalisation et contrôle des factures transport peut atteindre jusqu'à 5% de la dépense transport.

Aujourd'hui, les possibilités offertes par les solutions d'audit des factures transport viennent révolutionner les usages et surtout, les faciliter.

Les indicateurs qui en sont issus peuvent être utilisés rapidement et efficacement afin de répondre aux sollicitations des différentes directions d'une entreprise, tout en simplifiant la conduite de projets d'envergure et de transformation structurelle.

Au quotidien, le pilotage opérationnel est également grandement facilité car les équipes peuvent alors dépasser la complexité inhérente aux volumes de données, gagner du temps et se concentrer sur la réelle compréhension de leur dépense transport.

La digitalisation et le contrôle de la facturation ne représentent donc pas qu'une simple démarche opérationnelle permettant de sécuriser les flux financiers liés au transport et de faire des économies substantielles.Ses bénéfices se comptent à la fois en termes de ROI, avec des économies rapides, réelles et durables, et en termes d'agilité opérationnelle et stratégique.

En capitalisant sur les possibilités offertes par la digitalisation, les entreprises peuvent dépasser la complexité liée à la collecte et au traitement chronophage des données. Il devient facile de les explorer et de les modéliser afin d'agir concrètement sur l'optimisation de l'ensemble de l'activité transport, sur la base d'informations fiables et exploitables. La démarche déclenche automatiquement un double effet d'opportunité, à la fois tactique et stratégique : elle injecte des données de très haute qualité dans des supply chains souvent aveugles sur le transport et permet à celui qui l'adopte d'être bien plus agile dans la conduite de transformations majeures. C'est ainsi une arme redoutable au service de la compétitivité des entreprises.

Pourtant, ce n'est que rarement un sujet prioritaire pour les directions générales des grandes entreprises européennes. Un grand nombre de multinationales et d'ETI n'ont pas encore franchi le pas de la digitalisation des factures transport, leurs décideurs se retrouvent donc handicapés par le manque de visibilité sur la performance économique de leur supply chain et sur les leviers d'optimisation activables pour améliorer leur compétitivité.

Pour aller plus loin :

Artur Auclair, VP Sales de Sightness. Après avoir dirigé le développement en France du commissionnaire 2.0 allemand Sennder, il rejoint Sightness en 2019 avec pour mission son expansion commerciale.




Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles