Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Revue de presse achats - semaine du 12 décembre

Publié par le - mis à jour à
Revue de presse achats - semaine du 12 décembre

Vous n'avez pas eu le temps de "surfer" cette semaine ? La rédaction a sélectionné, pour vous, des articles parus sur le Web et susceptibles de vous intéresser. Bonne lecture.

Je m'abonne
  • Imprimer

Découvrez le condensé de l'actualité de la semaine, proposé par la rédaction de Décision Achats. Les trois actus à retenir en bref : l'Union européenne se prépare à frapper de nouveau. Dans la nuit du 12 au 13 décembre, se tiendra la dernière réunion visant à adopter un texte pour instaurer une taxe carbone aux frontières. Les domaines concernés ? L'acier, l'aluminium, le ciment, les engrais et l'électricité.

Côté supply, le gouvernement a dévoilé une nouvelle stratégie logistique nationale. Celle-ci contient huit objectifs, comme une gouvernance structurée avec des déclinaisons locales, une meilleure connaissance de la demande ou encore l'accompagnement des évolutions, notamment en matière d'écologie ou d'attractivité de la filière.

Flottes automobiles. La prime Advenir pour l'installation d'une infrastructure de recharge en entreprise ou au domicile des collaborateurs vit ses derniers instants. Bonne ou mauvaise nouvelle ?

Pour aller plus loin :

Sourcing et relation fournisseurs

Dernière ligne droite pour la taxe carbone sur les importations

Quelques jours après l'adoption du texte visant à interdire l'importation de produits participant à la déforestation, l'Union européenne se prépare à frapper de nouveau. Dans la nuit du 12 au 13 décembre se tiendra la dernière réunion visant à adopter un texte pour instaurer une taxe carbone aux frontières et cocorico, l'idée vient de chez nous. L'objectif est de taxer les importations dans les cinq secteurs jugés les plus polluants : acier, aluminium, ciment, engrais et électricité. Pour les quatre premiers, la taxe sera calculée sur le bilan carbone de la production de ces matériaux, pour le dernier ce sont les émissions indirectes générées par l'électricité utilisée pour la production des produits importés qui sont prises en compte. >> Lire l'article complet sur le site de Décision Achats

RSE et achats durables

« En se situant à l'interface entreprise-société, la RSE place le souci de l'humain et de la planète dans le champ décisionnel des manageurs »

Depuis l'adoption, le 10 novembre, de la directive sur la communication des données de durabilité (Corporate Sustainability Reporting Directive, CSRD) par le Parlement européen, un vent de panique souffle sur les entreprises européennes, qui, pour une grande majorité d'entre elles, n'étaient jusqu'à présent pas concernées par les obligations de diffusion d'informations sociales et environnementales. >> Lire l'article complet sur le site du Monde

Commande publique

Baromètre de la commande publique : une reprise confirmée de l'achat public en 2021 et 2022

La forte augmentation en 2021, suite à la baisse liée à la crise sanitaire, est diversifiée selon les acteurs publics impliqués : l'État et les grands opérateurs retrouvent une dynamique d'achats importante et affichent en 2021 une belle progression. C'est moins le cas des collectivités locales dont certaines ont été durement éprouvées sur le plan budgétaire. En 2021, elles restent prudentes au regard du manque de visibilité financière les concernant. Leur volume d'achat reste proche de celui observé en 2019 (+ 0,5 %). Elles conservent néanmoins leur position dominante en matière de commande publique (54 %). Au sein du bloc local, les intercommunalités, dont les achats progressent de plus de 6 %, semblent mieux tirer leur épingle du jeu. Ce sont elles, et dans une moindre mesure les régions, qui portent l'essentiel de la croissance de la commande publique entre 2019 et 2021. En revanche, pour les communes, les achats baissent en volume en 2021. >> Lire l'article complet sur le site de Weka

Supply chain et logistique

Stratégie nationale logistique, éco-combi, lauréats... : ce que le 3e CILOG a dévoilé

Le gouvernement a ainsi dévoilé une nouvelle stratégie logistique nationale assortie de 8 objectifs : une gouvernance structurée avec des déclinaisons locales et une meilleure connaissance de la demande ; l'accompagnement des évolutions, notamment en matière d'écologie ou d'attractivité de la filière (massification et mutualisation dans le transport de fret) ; l'amélioration de la compétitivité, en particulier aux principaux entrées et via un passage douanier facilité ; une meilleure utilisation du foncier ; la création de champions de l'innovation logistique ; l'augmentation du report modal ; l'accélération de la décarbonation ; le soutien des solutions du dernier kilomètre.
Ces axes sont déclinés en 23 actions qui veulent faire de la France un leader international de la logistique durable au service des transitions écologique et économique. « Cette stratégie répond globalement aux attentes des opérateurs privés, telles qu'exprimées dans le livre blanc de France Logistique publié au premier semestre 2022 », a souligné France Logistique, porte-voix des acteurs privés de la filière logistique française. France Logistique « se félicite de la publication de la stratégie nationale logistique et sera très attentive à sa mise en oeuvre opérationnelle ». >> Lire l'article complet sur le site de Stratégies Logistique

Achats d'IT

Les acheteurs en quête d'un mieux-disant digital

Les achats plaident pour un développement accéleré des fonctionnalités innovantes. C'est ce que rèvèle l'enquête annuelle sur les retours d'expérience relatifs aux solutions e-achats (*). Cette dernière met en avant les importantes marges de progression qui existent afin que l'offre technologique rencontre véritablement les attentes des interlocuteurs. Car, seuls 13 % des acheteurs interrogés disent être très bien outillés en solutions logicielles, tandis que 11 % indiquent que leur outil couvre plus de 80 % des besoins fonctionnels et opérationnels. >> Lire l'article complet sur le site de Décision Achats

Gestion de flottes automobiles

Bornes de recharge : "la fin d'Advenir pour les flottes n'est pas une mauvaise chose", selon François Gatineau (Mobileese)

2023 marquera la fin des primes Advenir pour l'installation d'une infrastructure de recharge en entreprise ou au domicile des collaborateurs. Si cette fermeture des vannes pourrait freiner le déploiement de points de charge, François Gatineau estime de son côté que ce n'est pas une si mauvaise chose. "En effet, cette situation créait de facto une inflation sur les budgets des projets et limitait une négociation optimisée des prix de projet. Autre phénomène, l'optimisation de l'infrastructure n'était pas forcément réalisée", confie-t-il dans un entretien réalisé ce jeudi 15 décembre et à découvrir en vidéo ci-dessous. >> Lire l'article complet sur le site de L'automobile & l'entreprise

Voyage d'affaires

Le voyage d'affaires a-t-il toujours la classe ?

Daniel-Georges Lévi a, quelque vingt années durant, multiplié les allers-retours entre la France et les Etats-Unis, jusqu'au Magic Kingdom de son ancien employeur : « Chez Disney, la politique voyage était très clairement une politique de classe - et le demeure avec, cependant, des budgets plus restreints. On voyageait en éco jusqu'au titre de directeur. Puis en business jusqu'au statut de senior VP, et en first au-delà. » Président d'une filiale du groupe d'entertainment en France, Daniel-Georges avait donc droit à la première. « Bien sûr, c'était un facteur de prestige. Mais de jalousie, aussi. Cette manière de faire peut vraiment froisser l'égalitarisme français. » >> Lire l'article complet sur le site de L'Echo touristique

Carrière, RH, Management... Quoi de neuf dans la profession ?

Comment bien gérer le travail temporaire quand on est DAF, RH ou Directeur Achats ?

Fin septembre 2022, 813 000 personnes occupaient un emploi intérimaire en France, soit une hausse de 2,0 % (+15 700 intérimaires) par rapport au mois précédent. Face à ces difficultés croissantes et aux besoins toujours plus fluctuants des entreprises, recourir au travail temporaire est souvent la solution la plus pertinente pour les entreprises. Mais quelles sont les principales règles à appliquer au travail temporaire et quels rôles ont les différents services de l'entreprise ? >> Lire l'article complet sur le site de Daf Mag

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande

Retour haut de page