Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Objectif zéro déchet : les crédits recyclage d'Eco-mobilier

Publié par Lisa Henry le - mis à jour à
Objectif zéro déchet : les crédits recyclage d'Eco-mobilier
© Monkey Business - Fotolia

Pour soutenir de nouvelles politiques d'approvisionnement, la société Eco-mobilier propose un système de crédit recyclage aux entreprises qui utilisent des matières réutilisées dans la fabrication de leur mobilier.

Je m'abonne
  • Imprimer

Eco-mobilier met en place une incitation financière pour encourager les fabricants et les distributeurs à concevoir des meubles à partir de matériaux recyclés. Le dispositif incitatif concerne les meubles en panneaux de particules et les matelas fabriqués à partir de mousse issue de la literie recyclée. Il vise à soutenir les efforts d'incorporation de matières recyclées dans le mobilier neuf et à soutenir de nouvelles politiques d'approvisionnement grâce à des crédits recyclage. L'organisme chargé de la collecte, du tri et du recyclage des meubles et des éléments d'ameublement et d'agencement vise le zéro déchet pour le mobilier d'ici à 2023.

Le fonctionnement de ces crédits se fait sur la base de la proportion. Chaque produit fabriqué avec de la matière recyclée issue de DEA permet aux producteurs d'en bénéficier. Ils sont versés directement par Eco-mobilier, et le montant est proportionnel à la quantité de matières premières recyclées utilisées. Une entreprise qui commercialise des meubles composés à plus de 75% de panneaux de particules issues de déchets d'éléments d'ameublement pourra ainsi bénéficier d'un crédit recyclage de 40 euros par tonne de bois recyclé.

Le dispositif incitatif concerne les meubles en panneaux de particules et les matelas fabriqués à partir de mousse issue de la literie recyclée, selon Fabien Cambon, directeur technique d'Eco-mobilier : "Il participe concrètement et directement à la transition vers une économie circulaire. Il s'inscrit en outre dans l'anticipation des nouvelles déclinaisons des politiques publiques."

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande