En ce moment En ce moment

Séverine Fletcher-Colombel, directrice des achats de la Compagnie des Alpes: "Nous devons passer en mode agile"

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

Parvenez-vous à mutualiser certains achats sur l'ensemble de vos sites ?

Oui et notamment les prestations de contrôles techniques de nos attractions, très importants avant la réouverture des parcs, pendant la saison et à la fermeture. De même sur la partie maintenance des trains des attractions, les opérations annuelles sont mutualisées sur l'ensemble de nos parcs via des contrats pluriannuels. Les achats de vêtements de nos opérateurs ont également été mutualisés ainsi que les achats techniques récurrents (poulies, courroies, etc.) ou encore les services généraux comme la reprographie.

Zoom

Les neuf stations de ski gérées par le groupe en délégation de service public :

- La Plagne
- Les Arcs
- Les deux Alpes
- Serre Chevalier
- -Grand Massif (Sixt, Samoens, Flaine, Morillon)
- Les Ménuires
- Méribel
- Val d'Isère
- Tignes

Les 13 parcs de loisirs et musées :

- -France : Parc Astérix, Le Futuroscope, Musée Grévin, France Miniature
- -Belgique : Walibi Belgique, ­Aqualibi, Bellewaerde
- Hollande : Walibi Hollande
- Allemagne : Fort Fun
- Suisse : Chaplin's world
- Corée du Sud : Grévin
- Canada Grévin
- République tchèque : Grévin

Quelle relation entretenez-vous avec vos fournisseurs ?

Nous mettons en place de nombreux partenariats, notamment techniques, avec nos fournisseurs stratégiques ainsi que des démarches de codéveloppement sur un certain nombre de familles d'achats. Nous travaillons aussi beaucoup avec des start-up. À nous aujourd'hui d'adapter notre processus de prise de décision à cet écosystème composé de structures très agiles et réactives.

Quelle est votre maturité en termes de gestion du risque fournisseurs ?

Nous avons une direction dédiée au risk management (risques et assurances) depuis six ans qui est, elle aussi, rattachée à la direction financière. Nous travaillons en étroite collaboration avec les directions juridique et financière et suivons de près la situation financière de nos fournisseurs.

Lire la suite en page 4 - Encouragez-vous vos acheteurs à aller sur le terrain ?
Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Anne-Sophie David

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet