En ce moment En ce moment

Séverine Fletcher-Colombel, directrice des achats de la Compagnie des Alpes: "Nous devons passer en mode agile"

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

Le groupe Compagnie des Alpes s'est créé par croissance externe ; notre mode de fonctionnement s'apparentait donc à celui d'une fédération de PME avec, entre autres, des problématiques assez classiques de récupération d'information. C'est la raison pour laquelle, en 2013, et sous l'impulsion de notre direction générale, nous avons décidé de mettre en place un système d'information global pour l'ensemble de nos sites, pour passer à un fonctionnement groupe, tout en restant agiles.

Quelles sont vos familles d'achats stratégiques ?

Notre première famille d'achats est l'énergie. Nous avons donc mené un important travail d'optimisation de cette famille dès 2011. Nous nous sommes également penchés sur la famille " engins de damage " , à la fois sur l'achat des machines (dameuses) - environ vingt par an - et sur la partie maintenance. Notre objectif : standardiser le besoin pour l'achat de ces machines, en étroite collaboration avec les équipes techniques et opérationnelles. Cela nous a permis de donner de la visibilité aux fournisseurs et de réaliser des économies de l'ordre de 12 %.

Sur la famille d'achats " remontés mécaniques " - nous exploitons neuf stations via des délégations de service public - le marché est très restreint, nous travaillons avec cinq fournisseurs. La valeur ajoutée des achats se trouve donc au niveau du cahier des charges et de l'analyse TCO car rappelons qu'une remontée mécanique s'exploite pendant 20-25 ans.

Nous travaillons aujourd'hui avec environ 10 000 fournisseurs, ce qui est important. Nous irons donc vers une réduction de ce panel. Certaines familles, qui entrent notamment dans la catégorie maintenance ou consommables, peuvent être optimisées.

Pour fluidifier et faciliter la gestion de la famille d'achats " voyages et déplacements " , nous avons mis en place des cartes affaires. Nous ne travaillons pas simplement sur le coût d'achat et le TCO mais aussi beaucoup sur le changement des habitudes et la transformation.

Autre chantier en cours : le déploiement de la billetterie dans les destinations de loisirs. Comme notre cible est à la fois B to C et B to B, nous sommes très impactés par la digitalisation, surtout sur la partie B to B.

La Compagnie des Alpes

Activité : groupe européen de loisirs

CA 2016 : 720,2 M€ (+4.4 % vs 2015)

Effectif Groupe : 4 668 (ETP)

Budget achats : 391,7 M€

Effectif achats : 15 personnes

(dont 11 en fonctionnel)

Lire la suite en page 3 - Parvenez-vous à mutualiser certains achats sur l'ensemble de vos sites ?

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Anne-Sophie David

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet