En ce moment En ce moment

"Nous avons intégré nos fournisseurs à notre gestion de la crise"

Publié par le - mis à jour à
'Nous avons intégré nos fournisseurs à notre gestion de la crise'

La notion d'"entreprise étendue" a permis à L'Oréal de fidéliser ses fournisseurs en étant attentif à leurs besoins et, donc, de poursuivre sa production sur ces derniers mois un peu chaotiques.

Je m'abonne
  • Imprimer

Géant mondial des cosmétiques, L'Oréal n'a pas échappé à la crise sanitaire mondiale. Le groupe y est même entré très tôt, à travers sa filiale chinoise. Ce qui lui a, parallèlement, permis d'apprendre de bonnes pratiques à appliquer dans les autres pays du monde. Sur la mise en place des mesures sanitaires, mais aussi sur la gestion des achats. "Les collaborateurs chinois ont créé des groupes WeChat pour échanger avec leurs fournisseurs. Nous avons fait de même aux États-Unis et en Europe, en utilisant d'autres technologies, raconte Régine Lucas, CPO de L'Oréal. Nous avons intégré nos fournisseurs à notre gestion de la crise." Le groupe travaillait déjà en mode "entreprise étendue", faisant de ses fournisseurs de véritables partenaires. La crise a renforcé cette tendance.

Soutien des fournisseurs

Par exemple, les mesures sanitaires adoptées par le groupe ont été proposées aux fournisseurs, dans un partage de bonnes pratiques. "Surtout, nous avons soutenu nos partenaires les plus fragiles en réduisant nos délais de paiement, voire en proposant du paiement comptant", rapporte Régine Lucas. Le groupe a également fait livrer les stocks produits par les fournisseurs pour leur permettre d'éditer des factures et d'être payés. De quoi assurer leurs besoins en trésorerie. Parfois, L'Oréal a financé les stocks de matières premières de ses fournisseurs, afin qu'ils puissent alléger l'impact sur leur trésorerie. "Nous avons customisé notre aide en fonction de nos partenaires", précise Régine Lucas. Dans le cadre de son Plan de Solidarité, à l'autre bout de la chaîne, le groupe a décalé les créances des coiffeurs, qui ont dû fermer leurs salons lors du confinement. "Nous avons souhaité être un acteur solidaire de l'ensemble de notre chaîne de valeur", indique la CPO.

La collaboration avec les fournisseurs en "entreprise étendue" a permis au groupe de poursuivre ses activités et d'aborder le futur de manière plus sereine. Régine Lucas en est sûre : ses fournisseurs seront au rendez-vous grâce, justement, à ce partenariat établi avec eux, à cette proximité. Elle en a déjà eu la preuve au cours des derniers mois, notamment lorsque le monde entier s'est confiné. "Nous nous sommes aidés mutuellement et nous serons encore plus forts ensemble lors de la reprise", relate la CPO.

Lire la suite en page 2 : Achat de matériel médical pour la France et Donner de la visibilité aux fournisseurs


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Ève Mennesson

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet