En ce moment En ce moment

La RSE tire la filière événementielle vers le haut

Publié par le - mis à jour à
La RSE tire la filière événementielle vers le haut
© Andres Rodriguez - Fotolia

La prise en compte croissante des problématiques RSE par les acteurs de l'événementiel a permis à l'ensemble de la filière de se structurer et d'innover en développant de nouvelles compétences en matière de gestion durable des événements.

  • Imprimer

L'obtention par la France de grands événements comme la coupe du monde de rugby en 2007 et l'Euro de football en 2016 a tiré le marché de l'événementiel vers le haut et permis au secteur de beaucoup évoluer. Et si les sites d'accueil et fédérations sportives ont des niveaux de maturité différents, tous se professionnalisent et se structurent notamment autour de nouvelles préoccupations de société comme le développement durable et l'impact environnemental des événements. Les démarches achats responsables se multiplient auprès des prestataires et organisateurs d'événement.

En plus d'avoir une action sur l'impact environnemental, la démarche achat responsable joue sur les critères extra financiers des entreprises, les économies en termes de consommation et la gestion des risques (nombreux dans l'événementiel). "Il y a eu une vraie prise de conscience dans l'événementiel. Alors qu'il y a quelques années on ne se posait pas trop de questions, aujourd'hui les donneurs d'ordre s'intéressent à toute la chaîne de valeur, avant, pendant et après événement. Il y a de gros enjeux en matière d'énergie et de déchets sur le secteur", souligne Sylvère Chamoin, fondateur et dirigeant de Sycalima Conseil et ancien directeur achats du Consortium Stade de France. Quand, auparavant, tous les matériaux -bois, moquettes et autres- partaient en déchetterie sans autre forme de procès, aujourd'hui s'en est fini du gâchis, les acteurs cherchent à réutiliser et recycler au maximum. "Il en va de même pour les sites d'accueil. Désormais on essaie de construire des sites éphémères mais réutilisables", indique Sylvère Chamoin.

Un changement d'attitude donc. "L'événementiel est une activité visible qui embarque beaucoup d'acteurs économiques et porte donc une responsabilité importante. Il est essentiel de sensibiliser les acheteurs aux stratégies d'achat responsable durable (ARD)", insiste Xavier Parenteau, directeur associé de Herry Conseil, spécialisé dans l'événementiel responsable et ancien directeur développement durable et innovation au Consortium Stade de France. Car il n'y a pas d'événement sans achats, ni d'orchestre sans chef d'orchestre.

Lire la suite page 2 - C'est l'acheteur qui garantit la valeur d'éco-responsabilité



La rédaction vous recommande

Par Synertrade

premiere vue cette loi peut representer de nouvelles contraintes pour les entreprises ainsi que des risques reputationnels et financiers Mais [...]

Sur le même sujet