En ce moment En ce moment

Achats/Finance: "Nous avons élaboré chez EDF une méthode partagée de calcul des savings"

Publié par le | Mis à jour le
Achats/Finance: 'Nous avons élaboré chez EDF une méthode partagée de calcul des savings'

Jean-Christophe Hang et Ariel Fefer, respectivement directeur de la performance achats et responsable des plans de performance groupe à la direction financière, ont jeté les bases d'une collaboration nouvelle entre acheteurs, financiers et métiers au sein d'EDF. Confidences.

Je m'abonne
  • Imprimer

Comment le programme "Synergies et transformation groupe" (STG) d'EDF fait-il évoluer la relation achats/finance?

Jean-Christophe Hang: Le programme STG, déployé de 2011 à 2015, s'est révélé très challengeant pour le groupe, direction achats et contrôle de gestion en tête, toutes deux rattachées à la direction financière. Outre l'objectif final de cette dynamique de synergies - une économie de 2,5 milliards d'euros, dont 1,4 milliard sur les achats -, une nouvelle méthode commune d'évaluation de la performance achats a été élaborée, dans le cadre de la nouvelle politique de gestion du groupe.

Jean-Christophe Hang, directeur de la performance et des systèmes d'information achats, EDF.

En effet, lors de l'annonce du programme STG, en 2010, plusieurs axes d'amélioration ont été identifiés: homogénéiser les modes de calcul des économies selon les filiales, mieux partager les évaluations de gains avec les métiers, etc. Cela a réduit certaines tensions et incompréhensions entre acheteurs, d'un côté, et financiers et opérationnels, de l'autre.

Ariel Fefer: Nous avons travaillé en mode projet - directions métiers, achats et contrôle de gestion - sous l'autorité du directeur exécutif groupe en charge des finances. Parmi les huit lots du projet, quatre portaient sur l'optimisation des processus de contractualisation - de l'expression des besoins au suivi de l'exécution des contrats - de façon différenciée selon les segments d'achats d'EDF (production & ingénierie, informatique & télécoms, tertiaire & prestation, équipements pour le distributeur).

À cela, s'ajoutaient quatre lots plus transverses, dont deux sur la mise au point d'une nouvelle méthode de calcul et de reporting des savings. Cela a débouché sur une doctrine d'évaluation de la performance achats. Ce référentiel, élaboré par la finance, préconisait une nouvelle méthode à appliquer, à terme, par les achats, d'abord en France, aux enjeux business majeurs, puis dans toutes nos filiales à l'étranger.


Lire la suite en page 2 : Le nouveau mode d'évaluation

Je m'abonne

Charles Cohen

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Stratégie achats

Par Mathieu Neu

Concurrencées frontalement par des offres technologiques innovantes, les agences de voyages se retrouvent remises en question sur leur utilité [...]