Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

DossierRémunération des acheteurs: quels salaires ?

Publié par le

1 - Quel salaire moyen pour l'acheteur?

Face à un marché de l'emploi encore frileux, les acheteurs doivent miser sur la spécialisation pour voir leur salaire évoluer. Mais certains secteurs proposent encore des rémunérations attractives.

  • Imprimer

Si les tensions économiques sont traditionnellement propices à la fonction achats, il n'en reste pas moins qu'à l'instar des autres fonctions dans l'entreprise, elle subit les aléas qui les accompagnent. La prudence est donc de mise... Par ailleurs, l'individualisation des politiques salariales touche aussi les acheteurs et ces derniers doivent apprendre à tirer leur épingle du jeu en construisant leur parcours de carrière en fonction des tendances lourdes qui impactent leur métier : spécialisation, voire ultra-spécialisation des compétences et internationalisation des profils recherchés. Et si des augmentations sont accordées en 2013, elles seront néanmoins indexées sur la politique de rémunération des cadres, tous secteurs confondus.

Mais l'acheteur ne trouve pas nécessairement (forcément ?) son bonheur dans son niveau de rémunération, si l'on se fie à l'exemple de ce décideur achats qui, après avoir jonglé avec des millions, gère aujourd'hui nettement moins de volume d'achats mais dispose d'un champ d'action beaucoup plus large et considère désormais son métier comme plus enrichissant. Et par enrichissant, il ne parle pas d'argent...

52,7 k€: le salaire moyen d'un acheteur en 2010

Fin 2010, Crop & Co, cabinet spécialisé en stratégie, organisation, délégation d'acheteur et recrutement, a mené une étude à l'aide d'un questionnaire électronique auprès de 362 acheteurs en vue de recueillir des informations sur les salaires des cadres en poste. Cette étude révélait alors que le salaire moyen des répondants s'élevait à 52,7 k€. Par ailleurs, elle mettait en évidence le fait que les acheteurs issus de grandes écoles d'ingénieurs étaient généralement mieux rémunérés, avec un salaire moyen de 66 k€.

Les secteurs du luxe, de la pharmacie et la chimie étaient alors ceux qui rémunéraient le mieux leurs acheteurs, suivis des hautes technologies, où les salaires moyens sont supérieurs à 55 k€. En cette fin d'année 2012, alors que le contexte économique est loin de s'être amélioré et que les prévisions les plus alarmistes n'incitent guère à la confiance, comment la rémunération des acheteurs évolue-t-elle?

S'il est toujours assez difficile en France de lever le voile sur les rémunérations individuelles, des tendances se dégagent. Entre nécessaire rationalisation des coûts, spécialisation des acheteurs et internationalisation des profils recherchés, les salaires des acheteurs vont-ils évoluer positivement sur 2013 ? Pour Fabrice Ménelot, expert achats et dirigeant de Crop & Co, " les tendances qui se dégageaient de l'étude fin 2010 se sont confirmées. Mais le phénomène le plus évident à ce jour, c'est bien la grande frilosité qui touche le marché de l'emploi en général et le secteur des achats en particulier ".


José Roda et Emmanuelle Serrano

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet