Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Les directeurs achats indirects et supply sont très recherchés!

Publié par Marie-Amélie Fenoll le | Mis à jour le
Les directeurs achats indirects et supply sont très recherchés!
© Coloures-Pic - stock.adobe.com

En 2020, en raison du contexte sanitaire et économique, les entreprises ont dû sécuriser leurs chaînes d'approvisionnement. De ce fait, les directeurs achats indirects et supply sont très recherchés. Et cela risque de perdurer en 2021, selon le cabinet Robert Walters.

Je m'abonne
  • Imprimer

Si la crise fait le malheur des uns, elle fait le bonheur des autres. Ainsi, les directeurs supply chain et les directeurs achats indirects sont des profils très recherchés, selon le cabinet de recrutement Robert Walters.

Directeur achats indirects, un poste en première ligne en période de crise

"Depuis 6-9 mois, il y a une attente spécifique des entreprises tous secteurs confondus sur les postes de directeur achats indirects", note Philippe Artero, directeur associé au sein du cabinet Robert Walters, en charge des bureaux de régions et de l'animation au niveau France des métiers ingénieurs / achats / supply. "C'est mécanique, en période de crise, les entreprises cherchent des gisements d'économies". Et les directeurs achats indirects sont en première ligne.

En parallèle, et en raison de la crise sanitaire, il y a une forte demande de directeurs supply chain. "Avec la fermeture des frontières, les problèmes des transports, les sites de production fermés, ... les entreprises ont dû sécuriser leur sourcing et leur chaîne d'approvisionnement. C'est une prise de conscience violente qui a déjà eu lieu lors du printemps arabe en 2010 quand certains sites de production en Afrique du Nord ont été arrêtés pendant plusieurs mois. Les entreprises ont alors réagi en renforçant leur sourcing, en multipliant leurs fournisseurs ...".

Des directeurs supply pour sécuriser les chaînes d'approvisionnement

Au cours de l'année 2020, certaines entreprises ont renforcé leurs équipes et d'autres, comme les ETI qui n'étaient pas "forcément staffées sur ce genre de postes", ont recruté. "Dans certains secteurs de l'agroalimentaire, les entreprises qui ont dû arrêter leurs chaînes d'approvisionnement sont allées chercher des directeurs logistique dans des secteurs jugés plus matures sur le sujet comme l'automobile", souligne Philippe Artero de Robert Walters. Dans le secteur du e-commerce, les entreprises ont notamment beaucoup recruté sur des problématiques de transport, logistique et livraison du dernier kilomètre. On attend aujourd'hui des directeurs supply chain des compétences pointues dans l'évaluation des qualifications fournisseur et sur les problématiques de douane. "Une compétence qui ira en s'accentuant avec le Brexit".

Des salaires en légère augmentation, malgré le contexte

Selon l'étude de rémunération 2021 du cabinet Robert Walters, le directeur Demand/Supply planning pourra prétendre à une augmentation de 10% dans le cadre d'un changement de poste. De leur côté, les salaires des CPO dans le cadre d'un changement de poste, et qui ont entre 10 et 15 ans d'expérience devraient légèrement augmenter et passer de 75-100 K euros par an à 100-120 K euros en 2021. De même pour des CPO de plus de 15 ans d'expérience, qui changent de poste, les salaires devraient atteindre la fourchette annuelle de 120-180 K euros en 2021 (contre environ 100 K euros en 2020). Mais d'une façon globale, les rémunérations resteront plutôt stables dans les achats et la supply chain. Et les augmentations sur les packages salariaux seront plus faibles que les années précédentes.

Lire la suite en page 2 : "Créativité et autonomie pour manager à distance" en 2021


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande