Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Les flottes à l'heure des plans de mobilité

Publié par Jean-Philippe Arrouet le

Je m'abonne
  • Imprimer

Plans de mobilité : des effets sur l'optimisation des frais généraux ?

L'auteur : Yann Guillaud est associé chez Euklead. Après 25 ans dans l'amélioration et la gestion des parcs automobiles d'entreprises, il s'associe pour créer le cabinet de conseil en optimisation des coûts Expeliance. Yann Guillaud participe à la création du réseau Euklead en 2013. Il exerce comme expert en gestion de flottes automobiles.

Pour mettre en place les plans de mobilité, les gestionnaires de flotte doivent travailler avec tous les collaborateurs, bon nombre de services au sein de l'entreprise ainsi qu'avec les opérateurs extérieurs. Il s'agit de tâches chronophages qui représentent des coûts masqués pour l'entreprise.

Les plans de mobilité (PDE) sont des démarches dont l'objectif est d'inciter les salariés d'une entreprise à effectuer leurs déplacements domicile-travail avec un autre mode de locomotion que la voiture particulière. Dans le cadre de leur mise en place, les entreprises de plus de 500 salariés doivent nommer un référent. Elles doivent élaborer et communiquer le plan d'action en préfecture, puis elles sont tenues de remettre un rapport annuel d'avancement de leurs travaux. Pour l'instant, les entreprises de moins de 100 salariés ne sont pas tenues de mettre en place un PDE. Mais elles devront élaborer un plan de mobilité à remettre, avant janvier 2018, à l'autorité organisatrice du plan de déplacements urbains qu'est le SITURV.

Une gestion chronophage

On ne peut que reconnaître les bienfaits de la démarche pour la collectivité (limitation voire diminution du trafic routier et des contraintes inhérentes), pour le salarié (solutions proposées par l'entreprise, économies) et pour l'entreprise (amélioration du fonctionnement général). Il ne faut cependant pas minimiser l'impact financier que représente une telle démarche pour l'entreprise. En effet, les tâches relatives à la mise en place et au suivi d'un plan de mobilité incombent généralement au gestionnaire de la flotte automobile de l'entreprise. Il doit réaliser le diagnostic, construire un plan d'action, le mettre en oeuvre puis suivre, animer et évaluer les résultats. Pour ce faire, il doit travailler avec tous les collaborateurs, bon nombre de services au sein de l'entreprise ainsi qu'avec les opérateurs extérieurs. Il s'agit de tâches chronophages qui représentent des coûts masqués pour l'entreprise.

Lire la suite en page 5 - Privilégier le covoiturage

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles