En ce moment En ce moment

Nespresso Professionnel lance son premier café bio

Publié par Théo Acquart le - mis à jour à
Nespresso Professionnel lance son premier café bio
© Alexandar Iotzov - Fotolia

Ce café "répond aux exigences définies par Bio-Inspecta (organisme de certification suisse), une certification européenne également reconnue par les autorités américaines". Il est "donc durable, neutre en carbone et certifié biologique", selon la marque.

Je m'abonne
  • Imprimer

Nespresso Professionnel a lancé le premier café bio, Peru Organic, pour les entreprises, les restaurateurs, et les hôteliers. Nespresso explique que ce café "répond aux exigences définies par Bio-Inspecta (organisme de certification suisse), une certification européenne également reconnue par les autorités américaines". Le café Peru Organic, "est durable, neutre en carbone et certifié biologique", selon la marque.

Ce café, explique Nespresso, "s'inscrit dans la démarche d'une filière café durable lancée en 2003". Pour Ludovic Depie, expert café Nespresso, la pérennité de ces cafés passent par "le respect de l'environnement et des producteurs. C'est la seule voie possible." Il ajoute aussi que "le café doit être durable, c'est-à-dire qu'il doit préserver les écosystèmes et assurer aux producteurs des conditions de vie décentes. C'est tout l'enjeu de notre programme AAA pour une Qualité Durable." Destiné aux clients professionnels, Peru Organic respecte les méthodes agricoles durables, ce qui augmente la qualité du café... mais aussi son prix pour les clients.

Peru Organic vient, comme son nom l'indique, du Pérou et plus précisément de la province de Huabal, une zone très difficile d'accès. Il est cultivé à plus de 1 600 mètres d'altitude, dans un climat caractérisé par un taux d'humidité élevé.

Nespresso à planté 500 000 arbres par an dans les fermes de café en Colombie, en Guatemala, en Ethiopie et en Ouganda pour compenser les émissions de CO2 des tasses consommées en France et rendre le café neutre en carbone. En parallèle, Nespresso poursuit ses actions de réduction de son empreinte carbone avec un objectif de 28% de réduction entre 2009 et 2020. Pour se faire, la marque forme ses producteurs de café aux pratiques agricoles durables avec des règles très strictes sur l'utilisation de l'eau. Cela permet une amélioration de la qualité des sols et de la biodiversité. Nespresso affirme aussi limiter les intrants de synthèse sur ses fermes, et sur la plantation d'arbres au coeur des exploitations.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Aude Guesnon,<br/>rédactrice en chef Aude Guesnon,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet