Recherche
Mag Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

EDF : achats et R&D, ensemble dans l'innovation

Publié par Anne-Sophie David le | Mis à jour le
EDF : achats et R&D, ensemble dans l'innovation

Depuis trois ans, l'innovation au sein du groupe EDF est développée conjointement par les directeurs achats et R&D. Sur le terrain des PME innovantes, la relation de proximité impulsée avec le donneur d'ordres doit maintenant s'humaniser.

Je m'abonne
  • Imprimer

Cela fait trois ans que les directions achats et R&D travaillent de concert pour développer l'innovation au sein du groupe EDF. Une démarche qui a pris un nouveau tournant l'an dernier avec l'organisation de la première édition du "Forum PME et innovation" (lire l'encadré).

"Nous voulons une innovation ouverte, a expliqué Bernard Salha, le groupe EDF a aujourd'hui besoin de regarder ce qu'il se passe autour de nous", poursuivant que "nous pouvons être acheteur de solution mais aussi envisager de faire un partenariat Recherche avec une PME". L'an dernier, à l'issue du 1er forum, 8% des PME avaient conclu un contrat avec le groupe.

"Depuis 2012, nous avons découvert plus d'un millier de start-up greentech ce qui a donné lieu à la réalisation d'une trentaine de démonstrateurs," s'est félicité le directeur R&D.

Côté direction des achats, Bruno Crescent explique que compte tenu des domaines d'activités du groupe - pour certains extrêmement sensibles (nucléaire, électricité,...) - "nous sommes face à des prescripteurs qui ont l'habitude de travailler dans la durée, explique-t-il. La recherche et contractualisation de projets innovants n'est pas une mince affaire compte tenu de la persistance du risque fournisseur. Dans certains domaines comme le nucléaire, les dimensions sûreté et fiabilité sont primordiales. Si ces prescripteurs demeurent très conservateurs, nous nous devons pourtant, via une collaboration étroite avec la direction R&D, d'apporter une respiration pour avancer dans l'innovation."

La 2ème édition du "Forum PME et innovation", organisé par le Groupe EDF et le Comité Richelieu, s'est tenu mercredi 7 janvier à la Maison de la chimie à Paris

Dans un contexte très troublé, deux heures à peine après l'attaque terroriste contre Charlie Hebdo, les deux directeurs Achats et R&D ont expliqué que l'innovation, chez EDF, n'était pas confinée au sein d'un seul service, le département R&D, mais que la direction des achats était de plus en plus impliquée dans les processus. Objectif : accélérer l'innovation.

Plus de 150 PME et ETI innovantes participaient à cette rencontre. "Ce forum permet aux entreprises d'identifier les bons interlocuteurs dans l'entreprise EDF", a expliqué la responsable de la communication du groupe.


Ce forum a été composé de deux temps forts : le matin, EDF a exposé aux PME les grands axes stratégiques et l'après-midi a été marqué par l'organisation d'une série de "speed dating" entre des représentants des différents métiers du Groupe (hydraulique, nucléaire, énergies renouvelables, commerce, R&D, services énergétiques, etc.) et de potentiels nouveaux clients venus présentés leurs solutions innovantes en 15 minutes chrono.

Lire en page 2 : Lourdeurs administratives et manque de contact avec les acheteurs EDF

Lourdeurs administratives et manque de contact avec les acheteurs EDF

Bruno Crescent a tenu à rappeler qu'EDF avait mis en place un portail destiné aux fournisseurs et que le groupe s'engageait à répondre à leurs questions dans un délais maximum d'un mois. "Les fournisseurs aujourd'hui ne sont plus devant un mur", a t'il voulu marteler.

Si la démarche est louable, il n'en demeure pas moins que la réalité sur le terrain des start'up et PME est toute autre. Certaines ont,en effet, pointé la persistance de lourdeurs administratives et parfois même de silence radio de la part du donneur d'ordres et notamment de la part de la direction des achats.

"Nous n'avons pas eu de relation humaine avec un acheteur du groupe, seulement des échanges dématérialisés via leur portail web", explique le Pdg d'une start'up, ajoutant qu'il avait du attendre plus d'un an et demi, entre l'annonce de l'appel d'offre et le choix du prestataire retenu avec, en plus, un changement de périmètre venu se greffer à la dernière minute. Cela sans la moindre communication de la part d'EDF...

Sur le stand voisin, cette PME s'est quelque peu désolée de constater que les personnes les plus curieuses en matière d'innovation sur ce forum étaient... les autres PME présentes !

Constat confirmé enfin par une ETI spécialisée dans l'accompagnement de projets innovants. Présente en tant qu'exposant en décembre dernier lors de la 6ème édition du Lab La Poste - rendez-vous annuel de l'innovation numérique du Groupe La Poste - les responsables ont tenu à souligner que le top management du Groupe avait fait le tour des stands, discuté avec tous les exposants, essayé les innovations,...ce qui n'était pas le cas sur ce forum EDF. Le lieu de l'évènement n'y est peut être pas étranger car le Lab La Poste s'est déroulé à domicile, au siège parisien du groupe, dans le XVème arrondissement.

- Depuis 2005, EDF participe aux travaux de l'association Pacte PME dont l'objectif est de soutenir le développement des PME, pour qu'elles grandissent, dans le cadre d'une démarche de mobilisation positive des grands comptes en leur faveur.

- EDF est également signataire depuis 2012 de la charte des PME innovantes dont l'objectif est de renforcer les coopérations entre entreprises publiques et PME, en faveur de l'innovation.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande

Retour haut de page