Recherche
Magazine Décision Achats
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Maisons du Monde conçoit son nouvel entrepôt avec Viastore

Publié par Dalila Bouaziz le | Mis à jour le
Maisons du Monde conçoit son nouvel entrepôt avec Viastore
© Viastore

Afin d'automatiser son nouvel entrepôt en Normandie, dans l'Eure à Heudebouville, Maisons du Monde fait appel à Viastore. À la clé, un système inédit, modulaire, pouvant traiter des produits de tailles et de volumes importants, à la même vitesse que de petites marchandises.

Je m'abonne
  • Imprimer

L'enseigne d'ameublement et de décoration ouvrira un nouveau centre logistique de 69 000 mètres carrés dans le nord-ouest de la France, à Heudebouville, avec une première phase manuelle prévue pour 2022 et une deuxième phase automatisée pour 2023 et a fait appel à Viastore (un des principaux fournisseurs internationaux de systèmes de préparation de commandes et de stockage automatisé (intralogistique) livrés clés en main pour l'industrie et le secteur des services).

En un an, le fournisseur de systèmes de préparation de commandes et de stockage automatisé, a conçu un système Goods-to-man pour le nouvel entrepôt de Maisons du Monde, qui se situera en Normandie. S'étendant sur 9 cellules du bâtiment, développé par Gemfi-Gicram, sous un plafond de 22 mètres de hauteur, le système de préparation de commande automatisé s'occupera de produits multi-formats, pouvant aller de 30 cm à 2,20 m et de 1 à 200 kilos. Mais sa véritable particularité réside dans la cadence proposée : alors que la taille et le poids des produits peuvent être considérés par d'autres comme "hors gabarit", le système de Viastore pourra traiter 1 000 palettes par heure, "une cadence inégalée pour des marchandises d'un tel volume", indique Viastore. Pour y parvenir, chacune des 6 sections de l'installation contient l'ensemble des références du magasin automatisé, afin d'éviter l'engorgement sur les différents circuits du système et donc de garantir cette vitesse de préparation de commandes.

Des enjeux RSE

"Il s'agit d'un système massivement modulaire, commente Jean-David Attal, directeur général France de Viastore. Pour innover, il nous fallait tout réinventer : nous avons conçu, avec les meilleurs partenaires européens, des "maxi-loads" avec des convoyeurs spéciaux, des racks adaptés, des palettes différentes..."

Les équipes de Viastore ont également dû repenser l'ergonomie, non pas seulement sur les équipements, mais également sur la méthode. À la clé, un travail simplifié, des mouvements inefficaces en moins, une réduction des volumes stockés et expédiés. Cet outil d'avant-garde permet ainsi de réduire de 15 à 30 % la surface de plancher de camions en expédition et donc de diminuer les émissions de CO2 dans les transports.

Outre l'empreinte carbone des transports diminuée grâce aux outils de Viastore, l'environnement fait partie intégrante des enjeux de ce projet. L'automatisation permet en effet de diviser par deux l'empreinte au sol de l'entrepôt.

"Par ailleurs, nous visons une certification BREEAM niveau Excellent pour ce bâtiment, annonce Samantha Abajoli, directrice des projets Supply Chain chez Maisons du Monde. Cela implique différents aménagements comme l'installation de panneaux photovoltaïques sur la toiture, un éclairage LED, des véhicules électriques, mais aussi une organisation pour le tri des déchets pendant le chantier et après la construction, et également l'aménagement des espaces extérieurs pour favoriser la biodiversité."

Compléter le maillage logistique dans le "Nord"

L'entrepôt de Heudebouville viendra compléter le maillage logistique de Maisons du Monde et permettra ainsi de réduire les distances parcourues pour répondre à la demande des clients de l'enseigne du nord de la France et du bassin parisien. Il sera livré en deux phases : une première en 2022, et une deuxième en 2023 pour les cellules qui abriteront le système automatisé de Viastore.

"Chacune des solutions que nous avons trouvées est testée de nombreuses fois, notamment en réalité virtuelle. Quand elle ne convient pas, nous recommençons et poursuivons la réflexion, explique Jean-David Attal. Nous nous sommes réinventés plusieurs fois tout au long de ce projet immense.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande